Et si le 15, bin on y allait pas?

    Dans leur grande mascarade pour contre la réforme des retraites, syndicats institutionnels, partis de toute la gôche, associations à leur botte, et tout le tralala nous proposent une journée d’inaction demain.

    Mais alors c’est quoi cette fois ci? Bin rien en fait, ou comme d’hab’… On se ballade parce que le 15, c’est le jour où la loi est votée… C’était avant qu’il fallait s’inquiéter non? « Mais on l’a fait, on a fait plein de manifs d’abord ». Ah pardon alors, désolé…

    Le 15, à Clermont, y’a une promenade avec information à la population. Mais évidemment, à part quelques boites, pas de préavis de grève… Alors qui va se balader??? Les permanent-e-s syndicales-aux, voir nos « camarades » du collectif jaune jeune (des MJS à AL Branche Jeunesse) qui auront pas cours. Et après, direction le 23, youpi !

    Bin nous, on a décider de pas y aller à cette blague. C’est en haut que ça doit bien rigoler en tout cas. 

    La lutte, c’est pas contre la réforme, ou pour les retraites qu’il faut la mener. C’est contre le travail en général,contre le salariat. Bin oui mais qui paiera nos permanent-e-s si il y a plus de salariat…??

   « Si le travail était une bonne chose, les riches le garderaient pour eux/elles »

                                                            

                                                                                                             Ce court texte reflète la position des militant-e-s anarchistes ou anarchosyndicalistes clermontois-e-s

 

 


0 commentaires à “Et si le 15, bin on y allait pas?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE