Banque nationale occupée à Barcelona

    Depuis le 25 septembre, l’occupation du bâtiment qui fut le siège de la Banque Espagnole de Crédit, place de Catalogne à Barcelone, fournit une base à l’organisation de la grève générale du mercredi 29 septembre.

 

   

banque.jpg

 

banque2.jpg
La banque nous asphyxie, le patronat nous exploite,
les politiques nous mentent, les CCOO (équivalent CGT) & l’UGT (éqivalent CFDT) nous vendent :Aux chiottes !

 

Communiqué du mouvement 25-S

Aujourd’hui´hui, a 20h (25 septembre), a été libéré l´ancien siège de la Banque Espagnole de Crédit pour diffuser que la grève du 29 septembre doit être le début d´un cycle de lutte continuée pour en finir avec les abus auxquels on est soumis à cause des banques, du gouvernement et des syndicats CCOO et UGT. La pancarte suspendue sur la façade l´exprime clairement: « La banque nous asphyxie, la patronale nous exploite, les politiciens nous mentent et CCOO et UGT nous vendent »

L´idée est celle de creer un espace de confluence pour toutes les personnes qui se sentent seules face à une crise sistematique qui attaque toutes les sphères de notre vie: hypothéqués par la spéculation immobilière, expulsés, désemparés, silences et isolés; jeunes qui avec la reforme laborale auront chaque fois plus de mal à maintenir les droits acquis par nos grands parents; femmes exploitées para la logique capitaliste patriarcale; immigrés auxquels on applique la loi d’etrangerie, transexuels criminalisés pour défendre le droit au propre corps, travailleurs vendus par CCOO et UGT…Les classes populaires souffrent: on est seules et désemparées par cet état absent qui fait de nous de la cher à canon pour entrepreneurs et banques.

Il s´agit d´une occupation symbolique qui veut faire réfléchir et activer toutes les personnes qui veulent plus continuer à être complices des autorités politiques publiques, d´affaires et syndicales. De la politique du pacte et la paix sociale on doit passer à la politique de la lutte et du conflit social. On peut pas rester les bras croisés face à un état qui systématiquement écrase nos droits. Les réductions sociales, la reforme laborale et la soumission des classes populaires peuvent être arrêtées: si le prochain 29 septembre l´on bloque Barcelone et nous faisons face à l´imposition d´une législation qui de plus en plus nous éloigne d´une vie heureuse et socialement juste, on peut récupérer la confiance en nous mêmes et créer des réseaux de solidarité et d´appui mutuel. Et à ce moment là, la continuité de la lutte sera essentielle.

Pour une grève générale, sauvage et indéfinie

 

 

banque3.jpg


 

 

0 commentaires à “Banque nationale occupée à Barcelona”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE