Massacre et révolution en Libye

salut à toutes et tous

n’étant pas arabophone, nous avons eu beaucoup de difficultés à avoir des nouvelles de Libye.

Voici un texte d’un compagnon syrien trouvé sur Rebellyon :
http://rebellyon.info/Urgent-Massacre-et-revolution-en.html

 

Massacre et révolution en Libye  1135827438Urgent : Massacre et révo­lu­tion en Libye par Mazen Kamalmaz – email mazen2190atg­mail­dot­com (anar­chiste syrien)

Appel à la soli­da­rité

Les nou­vel­les qui nous arri­vent de Libye sont très cho­quan­tes. le régime de Kadhafi commet un hor­ri­ble mas­sa­cre contre les masses révol­tées, les mer­ce­nai­res recru­tées par le régime de Kadhadi (l’équivalent des batalja du régime de Moubarak), en plus de l’armée de métier et des forces de sécu­rité, ont ouvert le feu sur la popu­la­tion libyenne désar­mée ou, dans cer­tains cas, armé avec seu­le­ment les armes à feu très légè­res. Les forces répres­si­ves du régime uti­li­sent non seu­le­ment les armes à feu, mais également l’artille­rie, les tanks , les chas­seurs à réac­tion et les héli­co­ptè­res de combat…

Dans un sens mili­taire, on ne peut appe­ler cela une guerre. En réa­lité, c’est un hor­ri­ble mas­sa­cre conduit par le régime de Kadhafi, sous les yeux des puis­san­ces impé­ria­lis­tes Européennes et états-unien­nes mais, comme tou­jours, ces puis­san­ces sont uni­que­ment préoc­cu­pées par le pétrole et l’argent, le profit, et non par les droits de l’homme ou même les vies humai­nes. Les gou­ver­ne­ments euro­péens ainsi que celui des USA obser­vent un silence très hon­teux main­te­nant, qui est plus par­lant que n’importe quelle décla­ra­tion. Dans le fond, ils sou­tien­nent les tueurs, la dic­ta­ture, contre les masses révol­tées comme ils l’ont fait en Tunisie et en Egypte, chan­geant retour­nant leur veste seu­le­ment quand le triom­phe de la révo­lu­tion est devenu iné­vi­ta­ble.

Et il n’y a aucun secret en cela. Cela n’est lié qu’au pétrole et à l’argent qui devraient selon eux être main­te­nus dans les mains des dic­ta­teurs et non des peu­ples. Et comme cela s’est pro­duit au Bahrain, en Tunisie et en Egypte pré­cé­dem­ment, la plu­part des armes anti-émeute et des muni­tions employées par les forces du régime pour tuer et répri­mer les per­son­nes pro­vien­nent des entre­pri­ses euro­péen­nes ou amé­ri­cai­nes. Il y a deux nuits, le fils du dic­ta­teur libyen a menacé les masses et hier ses tueurs et mer­ce­nai­res ont mis ses mena­ces à exé­cu­tion. La Libye sous la domi­na­tion du régime de Kadhafi est un exem­ple par­fait de régime tota­li­taire, comme cette société ato­mi­sée décrite dans le roman « 1984 » de George Orwell ; Maintenant « Big bro­ther » mène une vraie guerre contre sa propre popu­la­tion, ou pour être plus précis, conduit un san­glant mas­sa­cre contre les Libyens révol­tés. Et de nou­veau, ils essayent d’uti­li­ser les fon­da­men­ta­lis­tes comme épouvantail. Ce qui se passe n’est pas un combat entre les fon­da­men­ta­lis­tes et le régime – c’est le combat entre les masses et la dic­ta­ture. Ce dis­cours est juste une mani­pu­la­tion scan­da­leuse de la réa­lité, une ten­ta­tive sans scru­pule de jus­ti­fier non seu­le­ment la répres­sion du régime, mais également ses crimes bru­taux, alors qu’en fait, rien, rien ne peut jus­ti­fier les crimes du régime de Kadhafi, l’uti­li­sa­tion des tanks et des chas­seurs à réac­tion contre les masses désar­mées com­pre­nant des enfants et leurs mères.

Nous anar­chis­tes et liber­tai­res ne vou­lons pas sous-esti­mer les pos­si­bi­li­tés qu’un pou­voir répres­sif- Islamiste ou tout autre – puisse par­ve­nir à détour­ner la révo­lu­tion, mais à cet égard nous ne pré­fé­rons pas les pou­voirs répres­sifs non-reli­gieux aux pou­voirs répres­sif reli­gieux. Nous optons pour la vraie liberté des masses, pour une société libre et auto­gé­rée, orga­ni­sée libre­ment et volon­tai­re­ment de bas en haut. Face à des telles éventualités nous pen­sons que la seule réponse appro­priée est l’action directe popu­laire, conduite par les masses libres, et non par quel­que forme de répres­sion bru­tale que ce soit, appli­quée par une dic­ta­ture si bar­bare.

Voici quel­ques nou­vel­les et com­men­tai­res du blog d’un cama­rade anar­chiste libyen (en arabe seu­le­ment). L’adresse de blog est : http://saoud­sa­lem.mak­toob­blog.com

* Des cen­tai­nes de per­son­nes tuées en Libye – Kadhafi, le bou­cher, se cache dans sa for­te­resse. * Les témoins ocu­lai­res ont rap­porté qu’un vrai mas­sa­cre a lieu dans la ville de Benghazi à l’est de la Libye, où des dou­zai­nes de per­son­nes ont été tuées et des cen­tai­nes ont été bles­sées. Et que les hôpi­taux de ville sont débor­dées avec les per­son­nes bles­sées. Un avocat et un acti­viste ont dit à Al Jazeera que le nombre de per­son­nes tuées par des forces de sécu­rité à Benghazi pour­rait attein­dre 200 et envi­ron 800 à 900 bles­sés (écrit le 20 février). * Kadhafi a bom­bardé les Libyens… et les Libyens avan­cent vers Tripoli. * Benghazi, la deuxième plus grande ville libyenne à côté de Tripoli capi­tal, où la pre­mière étincelle de la révolte de février a eu lieu, subit un mas­sa­cre en règle (écrit le 20 février). * Le famille diri­geante (c’est-à-dire la famille de Kadhafi) en Libye a perdu son sang-froid et appele les mani­fes­tants des gang­sters. * Il semble que l’abus de la force par le régime et ses mas­sa­cres contre les mani­fes­tants s’est retourné contre le régime lui-même, et ce tel­le­ment que même de nom­breux mem­bres de son armée et de sa police aient refusé d’ouvrir le feu sur les mani­fes­tants et de les aient rejoints au lieu de ça ; obli­geant le régime de Kadhafi à la recou­rir aux mer­cen­nai­res des pays afri­cains pau­vres (écrit le 21 février).

Mazen Kamalmaz Anarchiste syrien

 

 

0 commentaires à “Massacre et révolution en Libye”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE