Archives pour mars 2011

Libertad ! Assez d’acharnement !

     Ce soir jeudi 31 mars, une dizaine de militant-e-s révolutionnaires se sont rassemblé-e-s devant le Palais de Justice de Clermont Ferrand pour exiger la libération de Jean-Marc Rouillan et de Georges Cipriani.

     Jean-Marc passait en effet devant le Tribunal d’Appel de Paris suite à l’appel du parquet (le Tribunal d’Application des Peines  lui avait accordée la semi liberté le 16 février dernier avant l’appel du parquet)pour sa libération conditionnelle. Nous apprenons quelques minutes avant que la réponse de l’audience de ce jour 31 mars sera le 28 avril… Encore un mois à crever dans les geôles du capitalisme…

Georges quant à lui a bénficié d’un régime de semi-liberté (travail le jour, prison la nuit et le WE) depuis avril 2010, après plus de 30 mois de « méandres judiciaires » pour sa 4° demande de libération conditonnnelle et là aussi le parquet a fait appel de la décision du TAP qui lui autorisait la libération conditonnelle le 24 mars dernier.

Acharnement ou irrationnalité?

    Un texte fut lu appelant à la libération de Jean-Marc et à l’arrêt de l’acharnement envers Georges, un autre revenant sur le terrorisme d’Etat envers Jean-Marc d’une part, sans oublier Aurore Martin et toutes et tous les autres.

Nous avons pu discuter avec quelques personnes pour leur expliquer ce que subissent les militant-e-s révolutionnaires en taule… et avons diffé quelques tracts.

        Ce rassemblement n’était pas le premier, et nous continuerons jusqu’à la libération de Jean-Marc, et des autres ! 24 ans ça suffit !

p3310213.jpg

Images de la « Class War » en région anglaise…

     Ci dessous une série de photos prises par des militant-e-s de Solidarity Federation (SolFed), section britannique de l’AIT, des récentes explosions de la guerre sociale en région anglaise. Traduction du texte « Lettre aux anti-cuts britanniques de la « minorité violente »  » (suite aux « violences ») à venir.

 

march2602.jpg

 

 

14oxfordstreetmedium.jpg       15oxfordcircusmedium.jpg    29011120.jpg      condemmedium.jpg    1655781579210109229391000011512477732705963283123n.jpg     0041.jpg    flagsmedium.jpg    newhamdemo.jpg

sl278385.jpg    solfedclasswar.jpg           southlondonmedium.jpg   v4s6mh5b15d1.jpg

Réunion de présentation, « Qu’est-ce que l’Anarchosyndicalisme ? »

    Comme le disent les révolté-e-s croates, « Nous avons eu assez de chefs, essayons une fois par nous-même ! ». Alors face à la collaboration de classe et à la passivité des syndicats institutionnels, tentons autre chose ! Action directe, boycott, sabotage, abstention active, autonomie ouvrière, résistance populaire…

   Réunion de présentation samedi 2 avril, 14h30 au 2 Place Poly !

 

p21901472.jpg

Résumé de la conférence de R. Creagh

Jeudi 24 mars, l’Union Locale de la CNT-AIT et le groupe Abel Paz de la FA organisaient une conférence à l’Université Blaise Pascal avec Ronald Creagh, sociologue, historien et ancien prof à l’université Paul Valéry de Montpellier, pour son ouvrage « Utopies Américaines » sur les collectivités anarchistes aux USA. Juste en face de la conf’, le Temps des Cerises (asso proche du PS qui a sa centaine de régulier-e-s ) invitait un marxiste pour parler de « la crise ». Cette conf’ aurait dû être annulée, mais illes ont réservé l’amphi d’en face quelques jours avant…

Militant-e-s anarchistes et anarchosyndicalistes, profs de facs, étudiant-e-s, curieux-euses, une 40aines de personnes étaient présentes pour écouter R. Creagh.

p3240197.jpg                                             p3240199.jpg

 

La conférence débuta par la lecture d’un passage d’ »Utopies Américaines » , puis R. Creagh introduisit en expliquant ce qu’était l’anarchisme, à travers une critique du capitalisme et de l’Etat bien sûr mais également du réformisme et du marxisme. Puis il définit l’utopie. Il laissa ensuite la parole pour des précisions supplémentaires sur son introduction.Après deux questions, il présenta durant 45 minutes les principes des collectivités anarchistes et écologistes, leurs fonctionnements, leurs origines, les militant-e-s qui les fondèrent… Son exposé était complété par une projection d’images illustrant ses propos.

A la fin de son exposé, il répondit aux différentes questions, portant sur l’objectif des collectivités anarchistes, mais également il put débattre sur le fait que ces collectivités, si elles montrent qu’une société libertaire est viable et rationnelle, se coupent de la lutte des classes. Le débat dura 30 minutes. A la sortie se trouvaient le livre de Ronald, ainsi que deux tables de presses CNT-AIT et FA. Nous avons pu écouter un mot de la conférence marxiste d’en face, « Il y a des profits positifs »… Les gens sortaient au fur et à mesure de la conférence sur la crise… Nous avons pu discuter avec des étudiant-e-s ou des professeurs, qui ont vu leur vision de l’anarchisme chamboulée. Nous avons ensuite passé le reste de la soirée avec Ronald, pour approfondir sur le sujet, et plus encore !

L’Union Locale de la CNT-AIT ainsi que le groupe Abel Paz de la FA remercient sincèrement Ronald et toutes celles et ceux qui se sont déplacé-e-s !

 

Vive l’Anarchie !

 

p32402011.jpg

 

 

 

Sans fin … Appel du Parquet contre Georges Cipriani, Assez d’acharnement contre Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan

Assez d’acharnement contre Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan
lu sur http://www.lepost.fr/article/2011/03/25/2445901_assez-d-acharnement-contre-georges-cipriani-et-jean-marc-rouillan.html

Le mois de mars qui s’achève était chargé d’un relatif espoir dans les rangs des comités de soutien à Jean-Marc Rouillan et à Georges Cipriani. Ça commence mal. Le parquet de Paris a fait appel de la décision du tribunal d’application des peines de Paris qui accordait hier une libération conditionnelle à Georges Cipriani. Le sort de Jean-Marc Rouillan sera examiné le 31 mars.

Sans fin ... Appel du Parquet contre Georges Cipriani, Assez d’acharnement contre Georges Cipriani et Jean-Marc Rouillan


Le résultat de l’audience qui s’est tenue le 10 mars était très attendu le 24 mars. Résultat positif. En régime de semi-liberté depuis avril 2010 (travail à la Banque alimentaire près de Strasbourg en journée, emprisonnement le soir et le week-end), Georges Cipriani pouvait bénéficier d’une liberté conditionnelle à partir du 15 avril.

Toujours aussi réactif, le parquet de Paris n’a pas tardé à briser cette perspective. Il a fait appel. Un appel suspensif comme celui qui était intervenu le 16 février contre l’avis du tribunal d’application des peines qui accordait un régime de semi-liberté à Jean-Marc Rouillan toujours emprisonné au centre de détention de Muret, près de Toulouse. L’audience d’appel se déroulera en visioconférence le jeudi 31 mars. Et l’attente reprendra…

Réagissant à la décision prise contre la liberté conditionnelle de Georges Cipriani, le blog Linter* s’interroge. « Pourquoi cet appel ? Que cherche-t-on ? Que cherche le pouvoir ? Que cherche-t-il à faire payer ? Toujours le non repentir, la fidélité à soi-même ? » En effet, toujours la sale rengaine. Même si aucune loi ne l’exige, l’Etat aimerait transformer des militants (qui ont largement accompli leur peine de sûreté après bientôt un quart de siècle de cabane) en pénitents. Ubuesque.

La période est agitée entre les manœuvres de l’extrême droite, les insurrections arabes, la catastrophe nucléaire japonaise, l’arrogance et le mépris des « maîtres du monde » qui viendront parader à Deauville et à Cannes cette année, les manipulations médiatiques qui agitent régulièrement l’épouvantail des « menaces terroristes » pour tenter de discréditer les justes colères de l’insurrection qui vient.

Dans ce contexte particulièrement plombé, n’oublions pas Jean-Marc Rouillan et Georges Cipriani. Le prochain rassemblement mensuel de solidarité aura lieu le jeudi 7 avril 2011, de 18h à 19h, face à la direction de l’Administration pénitentiaire au carrefour rue de la Verrerie et de la rue du Renard, à Paris (métro L1/L11 : Hôtel-de-Ville).

*Le blog Linter : http://linter.over-blog.com/

Lire sur Le Post : Jean-Marc Rouillan est en prison depuis 24 ans, ça suffit ! http://www.lepost.fr/article/2011/03/01/2421450_jean-marc-rouillan-est-en-prison-depuis-24-ans-ca-suffit.html

 

Sans fin … Appel du Parquet contre Georges Cipriani.

lu sur http://linter.over-blog.com/article-sans-fin-appel-du-parquet-contre-georges-cipriani-70150923.html

 

Pour ceux qui pensent que tout est fini quand les prisonniers obtiennent une semi-liberté.Pour ceux qui imaginent que la libération conditionnelle irait de soi.

Qu’enfin Georges Cipriani allait pouvoir être plus libre.

Ne plus dormir emprisonné,

  L’appel du Parquet, cet enième appel leur apporte un enième démenti.

Le pouvoir n’en a jamais fini avec les militants, il utilise jusqu’au dernier recours.

  Georges Cipriani après plus de vingt ans de prison travaille chaque jour.

Travail physique et pas si facile que cela.

Pas un travail protégé, non !

  Depuis presque un an, il rentre le soir en centre de semi-détention.

Avec tout ce que cela représente.

Le contact, le contrôle des matons,

Etre attentif à ne pas se laisser déstabiliser.

Toujours devoir répondre de son temps.

  Un centre de semi-liberté,

où bizarrement, la liberté s’amenuise.

  Pas de parloirs, de téléphone

La vie s’emprisonne chaque jour quand le travail se termine

  Alors pouquoi cet appel?

Que cherche-t-on?

Que cherche le pouvoir.

Que cherche-t-il à faire payer?

Toujours le non repentir,

La fidélité à soi-même?

  Ces procédures sans fin, qui semblent ne pas vouloir prendre fin

Et qui pourtant prendront fin …

  Pour la libération des prisonniers d’Action directe

  linter

 

Actions en Espagne pour les 10 compagnons chiliens !


[Les 10 compagnons chiliens incarcérés depuis le 14 août 2010 lors de l’Operación Salamandra déclenchée contre les ananrchistes et anti-autoritaires sont désormais en grève de la faim. ]

Indy Madrid Sáb, 12/03/2011 – 11:32

Ce matin, les vitres d’un concessionnaire Peugeot et d’un magasin Benetton ont été caillassées, rue Fuencarral. En solidarité avec nos frères incarcérés par l’État chilien.

Jusqu’à ce que tous soient libres !
Diffusons la rage, multiplions les attaques, sortons des ghettos !

[Traduit de l’espagnol]« 

« Barcelone : sabotages solidaires avec les compagnons chiliens en grève de la faim

Traduit de l’espagnol de lahaine, 11 mars 2011

Communiqué :

« Parce que ce monde est totalement soumis par un système, celui de l’Etat-Capital, qui dévaste la planète et exploite et opprime toute forme de vie. Parce que dans ce système, quelques privilégiés détiennent le pouvoir, tant économique que social et politique et, en même temps l’utilisent comme instrument pour soumettre les autres sous sa misérable botte de domination et domestication, à travers le patriarcat, l’appareil étatique et économique, il condamne des millions de personnes à la mort, la pauvreté et tout individu qui se révolte à la répression, la prison, la punition.

C’est pour tout cela que nous devons nous poser en guerre contre ce système et contre tous ceux qui le gèrent ou l’appuient directement : les riches, les hommes politiques, les flics, les juges, les journalistes et autres ordures variées. Et pour donner un exemple, nous avons mis notre grain de sable pour la merde les atteigne à leur tour, en utilisant la violence révolutionnaire, qu’ils sentent en retour tout ce que leur pourriture génère ; pour qu’au moins ils ne dorment pas tranquilles et sentent qu’à tout moment leur propriété, leurs entreprises, leurs institutions peuvent être la cible de notre colère. C’est ainsi que la nuit du 10 mars, nous avons attaqué les objectifs suivants à Barcelone :

- Une banque Caixa dans le quartier de Sagreda, au moyen d’un engin incendiaire fait maison, composé de loiquide inflammable, d’un démarreur « artisanal » et d’une mèche lente.

- Une banque Santander à Passeig Maragall, en brisant ses vitres

- 15 banques à Gracia en sabotant ses serrures et distributeurs Nous souhaitons dédicacer ces petits gestes d’attaque à tous les insurgés un peu partout sur ce globe, avec une pensée spéciale pour les 10 anarchistes incarcérés au Chili en grève de la faim, prisonniers dans le cadre du « caso bombas ». A eux et à tous les autres indomptables, salutations insurgées.

La révolte et le sabotage sont faciles et reproductibles. Tout un chacun et partout peut, individuellement ou collectivement, les mettre en pratique. Diffusons nos attaques contre ce système infâme et la solidarité avec ceux qui souffrent et sont réprimés par lui.

Nous promettons plus et mieux.

Mort à l’Etat et vive l’anarchie. »

Rappel conférence de demain

Petit rappel :

 Conférence du sociologue et historien Ronald Creagh, pour son livre « Utopies Américaines »,

Jeudi 24 mars 19h45 amphi 3 à Gergovia

Il sera également présent lors de la permanence de la CNT-AIT de 16h à 18h30 au 2 Place Poly

Ni Rouges Ni Verts Sortons du Nucléaire, Acte 1

     Dimanche 20 mars, partout en France étaient organisés des rassemblements contre le nucléaire, et en soutien au peuple japonais. A Clermont aussi.

     Des anarchosyndicalistes de la CNT-AIT s’y sont rendus. Une bonne centaine de personnes étaient présentes. Remarquons d’emblée l’absence des Verts-Europe Ecologie. En même temps z’ont voté pour le nucléaire au parlement européen alors… Les seuls à sortir leur drapeau ? Le NPA comme d’hab. Discours de Puy-de Dôme Nature Environnement et d’ATTAC… Puis on s’est dirigé vers la pref. Des gens ont chanté « Il est où le PC » ? Il est pas là. Car comme les Verts, il est pour le nucléaire. Mais au moins il ment pas !

 

p3200177.jpg

 

    Nous avions prévu un tract 100% globaliste. Un recto local (anti incinérateur) et un a-national (anti nucléaire). Il a pas mal marché. Mais moins que la banderole, réalisée le matin même…En effet, ni les « rouges » ni les « verts », et on parle là d’actes, pas de discours léni(ni)fiants, n’agissent contre le nucléaire. Et puis même si, une fois au sommet de l’Etat, les promesses restent des promesses car l’Etat est synonyme d’utilisation de la force, et que toutes et tous se plieront au lobby nucléaire.Ce n’est pas par la prise du pouvoir qu’on détruiera la société nucléaire. Autre solution citoyenne, le referendum. Pareil. Votez. Et puis après ? Rappelons-nous du referendum sur la constitution… Par l’action directe et quotidienne, l’utilisation des énergies alternatives (le développement durable est évidemment une aberration), nous renverserons le vieux monde et sa folie nucléaire et consummeriste.

p3200176.jpg

Une nouvelle fois, soutenons Personne !

Personne a gagné lors du premier tour des cantonales !

Personne a eu la majorité des voix… plus de 50% des électeurs-trices ont soutenus Personne.

Au deuxième tour, il ne reste plus qu’a confirmer le soutien a Personne.

Votez Personne !

Personne au pouvoir !

Car si personne travaille pour vous, que personne décide pour vous !


Source : http://votepersonne.free.fr/

Conférence débat le 24 mars

Jeudi 24 mars, l’Union Locale de la CNT-AIT et le groupe Abel Paz de la FA organisent une conférence-débat avec Ronald Creagh, pour son livre « Utopies Américaines ».

 Utopies Américaines
Expériences libertaires du XIXe siècle à nos jours

Du voyage du socialiste gallois Robert Owen en 1825 aux premières communautés fouriéristes, des mouvements contestataires des années 1960 à l’écologie et aux groupes punks ou lesbiens d’aujourd’hui, les États-Unis ont abrité nombre de communautés utopiques. Souvent installés comme jadis les moines dans des paysages magnifiques et isolés, mais aussi dans l’hôtel d’un village de l’ancienne Réserve de l’Ouest ou exploitant une mine de charbon sur leur territoire, ces groupes mettent à l’épreuve une volonté de vivre en dehors de la logique de la société dominante.

En revenant sur près de deux siècles d’expériences communautaires, Ronald Creagh lève non seulement le voile sur un phénomène méconnu et toujours actuel, mais le réinsère parmi les tentatives de lutte contre un système omnipotent, ouvrant une autre voie, originale et non exclusive, vers l’émancipation sociale.

La conférence-débat aura lieu jeudi 24 mars à partir de 19h45 à Gergovia, amphithéâtre 3. En collaboration avec La Libraire, l’ouvrage sera disponible. M. Creagh sera également disponible, avec des ouvrages, lors de notre permanence, jeudi 24 de 16h à 18h30 au 2 Place Poly.


123

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE