Du soutien aux sans-papiers, point de vue anarchiste

A Clermont-Ferrand, la lutte pour la régularisation des sans-papiers est loin d’être minime. Régulièrement, de 100 personnes à beaucoup plus se rassemblent devant la pref en quelques jours, et les manifs attirent plusieurs centaines de personnes… Le RESF local est combatif, et peut donc compter sur un large réseau. Oui mais…

Mais il ne faut jamais le contredire. Jamais. Il faut absolument draguer le PS, parce que « quand il signe c’est une victoire ». Le PCF aussi, alors que dès qu’il a pu, il a expulsé à tours de bras. L’important, une nouvelle fois, c’est l’unité. Des organisations. Les rares fois où une des orgas anarchiste (le groupe Abel Paz de la FA) locale a voulu signer un appel, le nom n’est jamais apparu, même si des militant-e-s du groupe participent aux réunions… Aujourd’hui, la manif de soutien à deux militantes RESF victimes de la répression d’Etat a rameuté du monde, enfin surtout des syndicalistes CGT-CFDT qu’on voit pourtant jamais. Le Parti de Gauche, LO aussi était là. Et LDH, NPA, SUD. Même les magistrats syndiqués, qui nous ont parlé « d’une certaine image de la France à sauvegarder ». A gerber. Absence des Verts et du PCF mais on leur en tiendra pas rigueur. Par contre, si jamais il n’y a qu’une poignée d’anarchistes, on nous le fait savoir. Que SUD (très actif dans ces luttes) n’est représenté que par une 30aine de militant-e-s sur plusieurs milliers d’adhérent-e-s c’est pas grave. Par contre, si la CNT-AIT, la FA et les non-encarté-e-s ne sont pas toutes et tous là, on est sûr de se le faire remarquer.

Manque de chance, on vient de moins en moins. Pourquoi ? Parce que on a déjà essayé (avant que RESF existe) de poser le problème des frontières sur la table, d’expliquer que il ne faut pas des papiers pour toutes et tous (ce qui renforcerait inévitablement la bureaucratie d’Etat et les contrôles) mais plus de papiers du tout (dans le long terme évidemment) on se fait engueuler, insulter. Aujourd’hui, comme d’habitude, les slogans et l’attitude générale nous ont soulés. Il a été précisé à la pref que les manifs ont toujours été faite dans l’accord syndicat-flics pour préserver les gens (en fait la paix sociale). Et même quand deux militantes se font chopper pour soutenir les sans-paps, on en appelle aux institutions. On a essayé de gueuler par dessus l’infernale chorale CGT « C’est pas les immigré-e-s qu’il faut virer, c’est le capitalisme qu’il faut éliminer », rien à faire: regards de travers des citoyen-ne-s, mépris habituel. Car bien sûr, les immigré-e-s ne sont responsables de rien, c’est le capitalisme qui crée la misère, mais il est plus facile de s’en prendre à elleux qu’aux banquiers par exemple. Mais ici, le responsable c’est Sarkozy (ou Le Pen, ou les Zidentitaires, c’est pareil). L’Extrême Droite républicaine, ça craint.La gôche et l’extrême gôche républicaine (même quand elle expulse ou soutient la CGT à la Bourse du Travail: LO NPA) c’est bien.

On nous a aussi expliqué à RESF qu’il faudra bien se résoudre à voter PS au 2e tour car « illes expulsent moins ». C’est vrai que quand la gôche PS-PCF-Verts expulse par milliers (15 000 sous Jospin avec ministres PCF et Verts) c’est moins pire, c’est les camarades quoi. On voit apparaître un peu partout des collectifs d’aide aux sans-paps qui débordent la Cimade et RESF (et ses syndicats SUD-CGT-FSU). Collectifs souvent crées par des sans-paps eux-même. On ne parlera même pas de ce que doivent penser ces militant-e-s citoyen-ne-s de celles et ceux (sans paps ou pas) qui décident de passer à l’action directe et violente contre les expulseurs. Quand Vincennes a crâmé, on a été les seul-e-s à en causer.

Ni Patrie, Ni Partis, Ni Syndicats. Feu aux Prisons, Feu aux Centres de Rétentions, Feu au capitalisme, feu à l’Etat. Liberté pour toutes et tous, avec ou sans papiers.

nobordernonationjustpeoplejpg.jpg   l440xh325jpgphoto1214159774335708d883.jpg

4 commentaires à “Du soutien aux sans-papiers, point de vue anarchiste”


  1. 0 CHIUAUA 25 juin 2011 à 21:21

    euh…en faite ton truc ,il veut dire quoi ? je l’ai lu et relu ,j’abandonne je ne comprend rien à rien sinon que personne ne veut de vous et que vous ne voulez de personne , donc quel est l’utilité de cet article ? euh et c’est quoi l’extrème droite républicaine ? je ne savais pas qu’un mec d’étrème droite pouvait etre républicain m’enfin si les nanars le disent ils sont mieux placés que moi pour savoir !

    En conclusion, le formalisme de Rousseau mène donc au matérialisme Marxiste comme le formalisme de kant conduit a l’anti extrèminisme et à l’anti-impérialisme. Ce n’est donc pas pour rien que les réactionnaires ont toujours poursuivi d’une haine égale Rousseau et Marx

    Répondre

  2. 1 Anarsixtrois 26 juin 2011 à 17:02

    Cool !

    L’extrême droite républicaine, c’est l’extrême droite qui se reconnait dans la république, ce qui est tout à fait compatible (UMP, FN, Identitaires).

    Ensuite cet article dit que RESF ne supporte pas la contradiction,et que ce qu’on l’on exige de certains on ne le demande pas aux autres. On parie que si un autre réseau de soutien aux sans-papiers (celui-ci révolutionnaire) se monte, on va avoir droit à tous types de violences de la part des citoyens de RESF ? mais si tu es marxistes tu doit savoir de quoi on a voulu parler (quiconque est contre moi est un méchant fasciste petit-bourgeois)

    Donc les anarchistes sont des réactionnaires, bel démonstration en effet. Rousseau personnellement non merci, le Contrat Social ça ne m’a jamais convaincu et son sexisme extraordinaire encore moins.

    Répondre

  3. 2 KELKUN KEMMEPALESANARS 28 juin 2011 à 15:54

    Arrêtez tout le monde sait que les anars sont les plus sexistes !
    ça se gratte les couilles, ça rigole grincement, ça parle fort, ça raconte des blagues de bof, et ça se retourne dès que ça voit un cul tout en ce grattant son propre cul.

    Répondre

  4. 3 KELKUN KEMMEPALESANARS 28 juin 2011 à 16:11

    Sinon je vois qu’ici y’a de l’humour, c’est bien second degré l’article ou c’est juste un truc d’attardés.
    A=B, B=C, C=D donc A=B=C=D.
    A+B=C donc C-A=B et C-B=A

    Dans le genre :
    Tu habites en France,
    La France est un pays de flics,
    DONC tu es un flic.

    OU plus drôle :
    France=Republique
    URSS=Republiques
    donc Frances=URSS

    Pas fini :
    Socialistes+Radicaux+Communistes+Grèves=Front Populaire et avantages sociaux
    Socialistes+Jospin=Expulsions et 35h
    Communistes=Dictature
    Radicaux=Boorloo
    Grèves=Victoire ouvrière
    Donc Front Populaire et avantages sociaux+Jospin=Expulsions et 35h+Dictature+Boorloo+Victoire ouvrière

    Non mais c’est vide comme raisonnement.

    A + les NINININININININININININININI
    Et vive la cnt-ait…. non je rigole

    Répondre

Répondre à CHIUAUA Annuler la réponse.


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE