Des clermontois-es à Gentioux

Vendredi 11 novembre, des militant-e-s et sympathisant-e-s de la CNT-AIT se sont donc rendu-e-s pour la 2e année consécutive à Gentioux, pour le 23e rassemblement annuel antimilitariste.

Malgré plusieurs annulations de dernières minutes, nous partîmes à deux voitures vendredi matin. Après un trajet parfois mouvementé, nous arrivâmes aux alentours de 10h, donc en avance. L’occasion de boire un café et de discuter. Vers 11h, le rassemblement commence. Plusieurs centaines de personnes, mais moins que l’an dernier (sûrement parce qu’il n’y avait pas de repas de la Libre Pensée, tenue par les lambertistes du POI). Mais avant, deux maires, un précédés d’un porteur d’un gigantesque drapeau français, et suivi d’un gendarme, a lu le discours officiel. Qui finit par une citation de Sarkozy. Sous les huées finales des anarchistes. Ces derniers se sont rassemblé-e-s derrière la désormais célèbre banderole des copains du groupe Arthur Lehning de la FA. Des anarchistes de la Creuse, mais aussi de Limoges, des anarchosyndicalistes de Clermont et d’autres encore… Puis une série de discours, le plus apprécié ayant été, d’un avis général, celui de la FA. Nous avions prévu de lire le texte de la KRAS-AIT (déjà posté sur ce site) mais avons essuyé un refus ferme malgré le soutien de la FA… Le POI, en bon marxistes, fait preuve d’autorité, rien ne doit dépasser. On s’est aussi demandé pourquoi il y avait le PCF, parti va-t-en guerre s’il en est, et pour la 1e fois le Front de Gauche, qui a soutenu l’intervention en Libye…

A la fin du rassemblement, une centaine de libertaires s’est retrouvée pour la traditionnelle auberge espagnole. Un moment de convivialité, même si certain-e-s ont forcé sur le houblon et le vin ! La FA y tenait son stand habituel, et nous avions demandé d’avoir une petite table de presse de 3m. Beaucoup de passage, et également beaucoup d’encouragement et de félicitations pour les Journées Libertaires ! Par contre, un « militant » du Réseau No Pasaran (le même qui avait déjà été désagréable à La Belle Rouge), qui n’était jamais venu, avait du entendre parler de tables de presse. Il a donc débarqué avec ses fringues et t-shirts habituels…

Vers 16h, nous sommes repartis, et une fois arrivé-e-s on a continué la discussion autour d’un café au local. Une bonne journée, fatigante mais enrichissante !

 

Et maintenant, rendez-vous dès ce soir pour les Journées Libertaires !!!

 

 

0 commentaires à “Des clermontois-es à Gentioux”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE