3 actions, 3 visions de la lutte

Samedi dernier et mercredi, des militant-e-s de la CNT-AIT 63 ont participé à 3 manifs/rassemblements.

Le premier, samedi, à l’appel du RéSEL pour le logement. Une 15aine d’orga signataires (pas nous). 35 personnes. La CNT-AIT était l’orga qui avait le plus « mobilisé ». 2/3 des signataires (NPA, SUD, Alterekolo…) absents. Une manif de 250 mètres. Une action symbolique puérile. Jour de gloire de la porte parole du RéSEL, fan de Mélanchon devant l’Eternel (avec ce côté stalinien: si tu l’aimes pas, tu es un bourgeois. Mélanchon qui gagne entre 10 et 15 000e par mois…). On a vendu quelques journaux, diffusé un tract contre le corporatisme intitulé « Attaques globales, Réponses globales » et refusé de répondre aux journaflics.

 Ensuite, mercredi matin.L’Etat a »offert » un 10e mois de bourses aux étudiant-e-s (septembre). Une vieille revendication de l’UNEF, qui l’a inaugurée en grandes pompes. Les étudiant-e-s boursier-e-s ont toutes et tous reçu une lettre du ministre histoire qu’on comprenne qu’il est gentil. Mais si on augmente les bourses sans augmenter les moyens alloués aux CROUS, ça marche pas. Donc bourses en retard ou qui tombent pas. Rassemblement donc devant le CROUS à l’appel de l’UNEF qui a fait signer 1000 pétitions. Mais qui a pas vraiment mobilisé on dirait. 20 personnes, UNEF, JC, des anarchosyndicalistes et quelques étudiant-e-s non encarté-e-s. Absence du « syndicat de lutte » SUD Etudiant-e… On s’emmerdait grave, l’UNEF prenait la pose devant les journaflics. Puis on va au CA du CROUS. On l’occupe. On exige des explications. Des sous. Le recteur, dans un discours puant, dit que c’est la faute des étudiant-e-s. On lâche pas, des anarchosyndicalistes hésitent pas à lui rentrer dedans non plus. Voyant qu’il avait plus d’arguments, il se barre, annule le CA. Comme quoi l’action directe…

Enfin, mercredi juste derrière. Manif des travailleurs-euses sociaux-ales, salarié-e-s ou en formation, à l’appel de SUD-CGT-FO-CFDT. FO absent, alors que leur local est à 50m du rassemblement. Contre la casse de leur convention collective. Manif à 250. Enterrement. Pas un slogan, les syndicalistes font juste flotter leur drapeau. C’est la révolution ma ptite dame. Arrivée devant le Conseil Régional. On attend. Rien. Une militante de SUD vient nous voir. Que des étudiant-e-s (qui revenaient de l’occupation du CROUS) viennent les soutenir, elle s’y attendait pas vraiment ! Nous dit que FO, CFDT, CGT sont finalement pas contre la casse de la CC66. Fallait s’en rendre compte avant ! Que c’est la dernière manif sûrement. Mais en tout cas, on était là pour tenter de briser ce corporatisme, ces manifs traîne-savate.

Et ça recommence mardi contre l’austérité… et jeudi pour les profs…

La seule solution, c’est de relier les luttes. Et de développer l’action directe.

4 commentaires à “3 actions, 3 visions de la lutte”


  1. 0 maxime 11 déc 2011 à 23:44

    N’importe quoi…

     »
    Le premier, samedi, à l’appel du RéSEL pour le logement. Une 15aine d’orga signataires (pas nous). 35 personnes. La CNT-AIT était l’orga qui avait le plus “mobilisé”. 2/3 des signataires (NPA, SUD, Alterekolo…) absents. Une manif de 250 mètres. Une action symbolique puérile. Jour de gloire de la porte parole du RéSEL, fan de Mélanchon devant l’Eternel (avec ce côté stalinien: si tu l’aimes pas, tu es un bourgeois. Mélanchon qui gagne entre 10 et 15 000e par mois…). On a vendu quelques journaux, diffusé un tract contre le corporatisme intitulé “Attaques globales, Réponses globales” et refusé de répondre aux journaflics.
     »

    Venez à 2, badgez-vous vendez des journaux et diffez des tracts autour de la manif contre celle-ci. En passant les membres des organisations citées étaient bien là, mais eux ils n’ont pas amenés des drapeaux pour se la jouer en mode récup…

    Quand la CNT-AIT de Clermont rassemble plus de 15 personnes ?

    Passez au Rassemblements de Mardi (intersyndicale) et de Mercredi (sans papiers http://rusf63.blogspot.com/2011/12/rassemblement-14-decembre.html ) et faites-nous un super compte rendu sur la trahison de tout le monde.

    Au moins vous aurez grossi le nombre de personnes présentes de 3.

    A+

    PS : en passant, ça sert à rien de casser du sucre sur le dos des gens qui luttent. C’est pas comme ça que l’ »anarchosyndicalisme » sera de masse et que la lutte avancera.

    Répondre

  2. 1 CNT AIT 63 12 déc 2011 à 14:28

    Parce que 35 personnes pour 20 signataires c’est bien ??
    Le tract n’était pas contre la manif, au contraire, on disait qu’elle était légitime. Mais contre le corporatisme.

    Il y avait des drapeaux à la manif (LDH). On en avait pas. De plus si on n’a plus le droit de diffuser son journal en manif, vivement la dictature du prolétariat.

    Nous avons organisé des rassemblements à plus que 15, mais c’est une broutille puisque la quantité ne veut rien dire, ou alors on serait tous au PS et à la CGT. Et une question. La CGT revendique 9000 adhérent-e-s. Solidaires doit être à 1000. On en voit jamais plus de 10 aux rassemblements de sans-papiers, mais personne n’ose faire la remarque… Par contre si les libertaires viennent à moins de 10, on l’entend. Exemple du RéSEL, si chaque orga avait mobilisé ne serait-c qu’un 10e de ses membres… signer c’est une chose, mobiliser une autre.

    Nous « cassons du sucre » sur le dos des syndicats institutionnels qui ne sont que des rouages de l’État et des partis politiques. Ces gens là ne représentent que 8%, donc pas la majorité des gens en lutte.

    Répondre

  3. 2 maxime 29 déc 2011 à 0:16

    LOL
    ça me fait penser à une connerie :

     »
    une minorité à la ligne révolutionnaire correcte n’est plus une minorité.
     »

    http://www.youtube.com/watch?v=nAaI1YgaVok&feature=related

    Bref, il y en a toujours pour reproduire les mêmes conneries…

    Répondre

  4. 3 CNT AIT 63 16 jan 2012 à 20:01

    Ouaip. N’empêche les fascistes rouges c’est pas nous.

    Et qui sert la main des flics ? Qui syndique les flics ? Qui s’en remet aux institutions du capitalisme ? Qui nous fait croire à un Etat populaire ?

    Bref, il y en aura toujours pour donner des leçons, et reproduire les schémas de domination.

    Répondre

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE