Ils n’auront pas nos votes !

(Ce texte nous a été envoyé par les compagnes-ons Hérope.)

 

L’occasion nous est donnée lors de l’élection présidentielle française suivie dans la foulée par les élections législatives de rejeter avec force toute cette mascarade en désertant les urnes massivement afin de dénoncer leur projet de mainmise sur nos vies, notre liberté. En votant, on donne quitus à tous ces politicards sans scrupule pour gouverner à tout prix même si le quorum n’est réellement jamais atteint (en 2007, Sarko élu avec seulement 27% des voix sur 44 millions de votants). Cherchez l’erreur !

Nous ne voulons plus qu’un seul individu épaulé par sa bande de maquignons (gouvernement, armée, police, justice, syndicats…) prétende nous représenter, parle en notre nom, prenne des décisions arbitrairement (décrets à tire-larigot), nous phagocyte, ronge jusqu’à l’os notre volonté de vivre en hommes libres !
Démontrons-leur avec force que nous ne voulons plus de l’Etat, de leur Etat qu’ils appellent mensongèrement démocratie.

Malheureusement, une grande partie de la population est déjà rongée par cette lèpre et tous avalent goulument les remèdes que leur sont offerts : petit confort bourgeois, job ou pas job mais c’est sûr dans les deux cas ils suent sang et eau, voiture si possible avec marque et jantes en alu, la maison avec petit bout de terrain qu’ils ne pourront pas laisser aux générations futures car construites pour ne pas durer, l écran plat où sont déverser dans leur subconscient malade toutes les mauvaises nouvelles de ce monde convulsé sans oublier les leçons d’économie simplifiée où on leur explique comment on doit plaindre et soutenir ces pauvres banquiers si l’on veut qu’ils continuent à condescendre leurs indispensables crédits pour payer la playstation du petit, les vacances à la mer à la montagne du petit, les godasses et le cartable de marque du petit sans oublier sur la lancée les grands, enfin toute cette poudre aux yeux si efficace pour leur faire perdre de vue l’essentiel Ils se satisfont bon gré, mal gré , avec parfois des sursauts de révolte bien vite réprimés par les maquignons à l’aise dans la foire d’empoigne car plus retors, de ce système bancal et frauduleux.
Frauduleux car le moteur de la course au pouvoir est toujours la puissance de l’argent du capitalisme sans vergogne qui place des marionnettes pour mieux le servir lors d’élections « libres ! » « démocratiques » ! ou pour nombre d’autres juteuses occasions.

On peut le constater actuellement, le lobby guerrier n’a jamais été aussi puissant. Plus de 10000 soldats français répartis dans le monde : guerres en Afghanistan, Côte d’Ivoire, Libye… interventions ponctuelles au Niger, Mali, Burkina Faso… pour asseoir des dictateurs locaux, coups de main pour renverser les récalcitrants (déjà en 1987, assassinat de Thomas Sankara à Ouagadougou au Burkina Faso qui dirigea la révolution burkinabé du 4 août 1983. Issu de la colonisation, il fait changer le nom du la Haute Volta en un nom issu de la tradition africaine le Burkina Faso, « le pays des hommes intègres » et conduit une politique d’affranchissement du peuple burkinabé en entreprenant des réformes majeures pour combattre la corruption et améliorer l’éducation, l’agriculture et le statut des femmes).

Sans oublier le va tout de Sarko qui sent qu’il va perdre sa place : faire monter la pression avec l’Iran pour flatter les nationalistes.

Nous ne voulons plus de guerres !

Nous ne voulons plus que des pantins décident pour nous !

Nous refusons le capitalisme outrancier, le capitalisme dans son ensemble, qui pousse les gens au désespoir, aux suicides, à l’immolation !

Le refus de voter comme moyen pour bloquer leur système efficacement, au-delà des manifestations où la répression est sans borne (combien de blessés, de morts qui n’auront pas les honneurs de la Nation) !

Non, il n’y a pas deux sortes de femmes, d’hommes : celles, ceux du pouvoir et de la coercition mis en place par des petits bouts de papier glissés dans une urne et bientôt par des votes électroniques (simplification certaine pour la fraude électorale) et les autres qui chaque jour meurent dans l’anonymat courbés de plus en plus par les contraintes , jusqu’à plier genoux pour laper le peu qu’on leur consent dans cette soi-disant démocratie, celle du fric et du bâton !

Alors leurs bulletins de vote oui mais comme papier toilette ! Tous tirons la chasse d’eau ! Soyons des millions à dire non ! Ecroulons l’Etat en refusant le vote qui n’a aucun sens, aucune légitimité !

Certains vont dire : mais c’est le seul moyen ! Non, d’autres formes d’organisation peuvent exister. Il faut tout simplement vouloir les mettre en place même s’ils veulent nous faire croire que leur système est la seule alternative.

Ce sont les mêmes qui ont amené Hitler au pouvoir. Ils préfèreront toujours la politique du pire, actuellement la montée de l’extrême-droite néo-nazi qu’ils encouragent pour ne rien lâcher !

Ne pas voter est en acte révolutionnaire ! Abstenons-nous par millions ! Écroulons leur Etat et ouvrons d’autres voies !

Herope

www.fa-heropelyon.fr.gd

Nous les anarchistes, ce qui nous intéresse, ce n’est pas la prise de pouvoir, mais la prise de conscience. « Armand Gatti »

0 commentaires à “Ils n’auront pas nos votes !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE