TOULOUSE:APRES LA TUERIE

Pour la deuxième fois en une décennie, Toulouse est confrontée a une catastrophe sociétale, explosion de l’usine AZF en 2001, crime antisémite du 19 mars 2012 .La population de la ville est atterrée, comme nous le sommes, comme nous l’avons été après le drame d’AZF . Comme en septembre 2001 nous nous sommes réunis en tant qu’êtres humains et en tant que militants anarchosyndicalistes, à la fois pour exprimer notre ressenti face a cette horreur injustifiable et aussi pour dénoncer les conditions qui l’ont rendu possible.
Ces conditions nous les connaissons depuis longtemps :
- marginalisation des plus pauvres
-oppression et exploitation des travailleurs
-injustices et bavures policières contre leurs enfants …..
En n’offrant pas aux individus les moyens de leurs réalisation cette société les pousse au désespoir, au repli identitaire, aux communautarismes sous ses formes. Tout ceci ne peut que faire le lit de toutes sortes de fascismes , fascismes religieux , fascisme politique . Ce processus de divisions communautaires a été encouragé par les pouvoirs politiques, français et européens, qui ne manqueront pas d’exploiter cette tragédie à leur seul et unique profit.

Pour notre part nous appelons a lutter contre ces causes profondes de la barbarie.

« Notre patrie c’est le monde, notre famille l’humanité ! « 

CNT- AIT TOULOUSE le 21 Mars 2011

2 commentaires à “TOULOUSE:APRES LA TUERIE”


  1. 0 fernand 31 mar 2012 à 10:39

    comment se fait-il que le militant le plus influent de la CNT de Toulouse faisait partie du centre de crise de la préfecture qui a géré les recherches et l’arrestation de Merah au coté de flics, de militaires et du préfet? C’est bien beau de critiquer après les copains d’alternative libertaire et de tout le milieu libertaire toulousain!

    Répondre

  2. 1 Gaelle 9 avr 2012 à 20:42

    Bonjour Fernand,la personne dont tu fait al-
    -lusion est médecin et aussi psychologue,il travailler dans une cellule à part du centre de commandement de la DCRI (Direction Centra-
    -le du Renseignement Intérieur).

    Tout ce qui la fait pendant 2 à 3jours,c’est
    répondre ou accueillir des gens en panique,
    en détresse(Soutien Psychologique)qui habi-
    -taient le quartier où a éclater la fusilla-
    -de!.

    En aucun cas il n’a participé à la gestion et
    à l’arrestation(aussi la mort) de Mohamed Me-
    -rah !,la DCRI n’a pas eu besoin de lui pour
    ce qui c’est passer à Toulouse !.

    Répondre

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE