• Accueil
  • > Non classé
  • > La CNT-AIT es appelle et construit une grève générale pour le 29 mars

La CNT-AIT es appelle et construit une grève générale pour le 29 mars

La CNT-AIT rejette toute sorte de négociation concernant les droits conquis par la classe ouvrière par des années de lutte. Nous appelons à cette grève avec comme objectif premier le retrait immédiat de la réforme du travail qui fut approuvé par le Parlement, et que nous considérons être un assaut frontal contre la classe ouvrière. Cette réforme continue les mesures commencées par le précédent gouvernement (socialiste), telle que la réforme du travail de 2010 et les coupes chez les salarié-es du public, des retraites, et des services publiques, coupes aggravées par le gouvernement actuel.

La CNT-AIT exige la fin d’une politique économique destinée à faire payer la crise des banques et des patron-nes aux travailleurs-euses. Cette politique a amené à un nombre inacceptable de chômeurs-euses, nombre qui ne s’arrête pas d’augmenter, tout autant que l’appauvrissement et l’aggravation des conditions de vie de la classe ouvrière.

La CNT-AIT appelle aussi à cette grève contre les coupes. La grève aura lieu la veille de la publication de Budget Général d’État, qui incorporera une attaque brutale contre les services publiques et les droits sociaux.

La CNT-AIT rejette l’accord atteint en février entre les syndicats CCOO (équivalent CGT) et UGT (équivalent CFDT) et la confédération des employeurs-euses, la CEOE, tout autant que les amendements que ces syndicats ont présenté lors des sessions parlementaires de mise en place de la réforme du travail. La CNT-AIT refuse de voir ces amendements comme une alternative valide, puisqu’ils partagent l’esprit de la réforme et assument la logique des patron-nes et du gouvernement, qui présument que le seul moyen d’échapper à leur crise doit se faire en faisait en sorte que les travailleurs-euses abandonnent leurs droits, plaçant du début la classe ouvrière dans une position de faiblesse. La même logique a déjà amené ces syndicats a accepté l’augmentation de l’âge de la retraite à 67 ans, et ce même après la grève générale du 29 septembre 2010.

Pour la CNT-AIT, la grève du 29 mars doit être seulement le début d’un processus continu et grandissant de mobilisations, qui inclus la globalité de la classe ouvrière et les secteurs les plus désavantagés et affectés par la crise capitaliste. La mobilisation doit mettre un coup d’arrêt à la dynamique d’assauts constants sur nos droits, tout en posant les bases pour la récupération et la conquête de nouveaux droits sociaux avec pour perspective une transformation sociale profonde.

Toutes ces raisons ont appelé la CNT-AIT a faire cet appel pour le 29 mars par elle même. Avec cet appel la CNT-AIT veut donner une couverture à toutes celles et ceux qui prennent position pour une confrontation réelle et continue qui vengera les assauts sur la classe ouvrière avec la même force par laquelle nous les recevons, ensemble avec toutes les organisations de travailleurs-euses qui partagent ces objectifs et rejettent les politiques d’accord et la paix sociale.

Pour la CNT-AIT, un rejet conflictuel des politiques et du modèle syndicale bureaucratique des CCOO et de l’UGT, et leur discrédit dans de larges groupes de travailleurs-euses ne doivent pas devenir des excuses pour ne rien faire et ne pas lutter. A la place, ce rejet doit nous pousser à renforcer notre lutte par une forme différente de syndicalisme, basée sur l’action directe, l’autonomie et l’entraide. Contre les attaques d’une telle ampleur auxquelles nous devons faire face, l’unité de la classe ouvrière est fondamentale. Cette unité doit se faire à la base, sur les lieux de travail et dans les assemblées de voisinage, dans les luttes industrielles et sur les piquets de grève, jusqu’à ce que la mobilisation contre celles et ceux qui sont responsables de cette situation et en bénéficient (les patron-nes, les banques, et le gouvernement), se transforme en une dynamique inarrêtable qui lève une barrière contre la tentation de tourner les droits qui appartiennent à tout le monde vers un fragment de négociations qui n’appartiennent à personne.http://cnt.es/

Il est temps que toutes et tous les travailleurs-euses, salarié-esou chômeur-euses, retraité-es, au marché noir, étudiant-es, et les précaires disent « Assez ! ». Nous devons nous emparer des rues plutôt que de les abandonner, pour imposer notre force et nos exigences.

Le 29 mars, tout le monde dans la rue, tout le monde en grève.

La CNT-AIT es appelle et construit une grève générale pour le 29 mars web_imagen_29mcnt

(Depuis cet appel, la CNT-AIT es a multiplié les  actions et manifs pour le 29 dans toute l’Espagne, rassemblant des milliers de personnes : http://cnt.es/ )

0 commentaires à “La CNT-AIT es appelle et construit une grève générale pour le 29 mars”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE