• Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

Archives pour septembre 2012

Domino’s Pizza : Actions en fRance

La journée de solidarité a-nationale appelée par les livreurs de Domino’s Pizza en Australie, membres de l’Anarcho Syndicalist Federation (amie de l’AIT), le 15 septembre, a été relayée en fRance.

A Caen :

Des militants de la CNT-AIT Caen se sont rassemblés ce samedi 15/09 devant le seul Domino’s pizza de la ville, en solidarité aux livreurs australiens en lutte. Le tract ci-dessous a été distribué dans le voisinage, aux clients et salariés. Le gérant est venu réclamer des explications sur notre présence, malgré sa lecture préalable de notre tract, déclarant ne pas être concerné par l’Australie et qu’il en référerait dès aujourd’hui à la représentante de domino’s pizza en France – nous lui avons conseillé d’adresser la même information à la direction internationale de domino’s. Par delà les différentes législations et intérêts nationaux, la réalité mondiale de l’exploitation capitaliste nécessite l’action et la solidarité internationales des travailleurs…

ImagePourquoi celui qui livre la pizza n’en récupère que les miettes ?A les écouter, la conjoncture économique ne serait pas profitable aux entreprises… Pourtant, nombreuses sont celles dont les bénéfices et les salaires des dirigeants ne connaissent pas la crise et qui prétextent malgré tout de difficultés pour licencier à tout va.

En Australie, Domino’s pizza a décidé de réduire de 19 % le salaire de ses livreurs. Ces derniers ont appris la décision et son application immédiate du jour au lendemain, par voie d’affichage. Olive sur la pizza, ils ont aussi découvert que le syndicat de la boîte avait validé cette évolution, sans prévenir les salariés.

Domino’s pizza n’est pourtant pas dans une situation financière délicate et, même si c’était le cas, ses salariés ne devraient pas en subir les conséquences. Cette baisse de salaire est le moyen simple que ses dirigeants ont trouvé pour augmenter encore les bénéfices.

Les livreurs ne vont pas en rester là et ont pour cela monté leur propre syndicat, dans lequel eux seuls décident, agissent. Les amis australiens de notre association internationale appellent tous leurs soutiens dans le monde pour qu’ils manifestent leur solidarité vis à vis des livreurs en lutte, ce samedi 15 septembre.

Parce que ce qui se passe en Australie nous concerne aussi, car ce que Domino’s pizza fait à l’autre bout de la planète peut aussi nous arriver.

Parce que nous croyons en la solidarité internationale et que nous pensons que la meilleure façon de se défendre, c’est collectivement et sans intermédiaire.

Parce que nous ne voulons pas passer notre vie à engraisser les patrons, payer pour leurs erreurs et parce qu’on aimerait pouvoir un jour se passer d’eux.

Rejoignez le mouvement de solidarité internationale avec les travailleurs de Domino’s pizza en Australie http://asf-iwa.org.au/, regroupez-vous localement http://cnt.ait.caen.free.fr

Résistance Populaire Autonome – CNT-AIT

CNT-AIT
Association Internationale des Travailleurs
BP 2010
14089 CAEN CEDEX
http//cnt.ait.caen.free.fr
cnt.ait.caen@free.fr

Image

Image

 

A Paris :

Le SIPN (Syndicat Interpro Paris Nord de la CNT-AIT), en solidarité envers les chauffeurs livreurs de domino’s pizza en australie, et ASF, pour ce 15 septembre,a diffusé dans 4 domino’s pizza (nanterre, bezons, sartrouville, enghien les bains) le tract « Pourquoi celui qui livre la pizza n’en récupère que les miettes ? »  et à pu discuter avec les employés à ce sujet ou sur leur conditions de travail… il y a eu peu ou pas de perspectives de soutien de la part des employés d’ici (sans doute la présence du responsable local y a été pour quelquechose) vis à vis des chauffeurs-livreurs en Australie, ni de volonté de s’associer au mouvement. Cependant cette histoire de suppression de salaire a été entendue…

 

A Toulouse :

Un piquet devant un domino’s pizza

Image

Également des discussions avec les employés et distribution de 200 tracts pour informer les passant-es de la situation.

 

De nombreuses actions de solidarité de la part des sections de l’AIT on eu lieue un peu partout, compte-rendu à venir.

 

Pour soutenir, s’informer : http://asf-iwa.org.au/

 

Afrique du Sud, l’ANC jette son masque! Des travailleurs sont assassinés!

Les Relations Internationales de la CGA, solidaires des camarades d’Afrique du Sud – Tokologo Anarchist Collective, Zabalaza Anarchist Communist Front et Inkululeko Wits Anarchist Collective (zacf@riseup.net) ont décidé de reprendre à leur compte leur communiqué, en modifiant partiellement certains passages afin de l’adapter à un espace géographique et politique plus vaste.

Afrique du Sud, l’ANC jette son masque!
Des travailleurs sont assassinés!

Les capitalistes et les politiciens coupables!
En Afrique du Sud comme ailleurs, la Constitution promet les droits politiques et l’égalité et ne tient jamais « ses promesses » ! Les patrons et les politiciens font exactement ce qu’ils désirent. Ils exploitent et aliènent le peuple et accomplissent leurs basses besognes sous couvert de la « démocratie bourgeoise ». La tuerie perpétrée le 16 août 2012 par la police sud africaine – plusieurs dizaines de mineurs grévistes de Marikana de la minière Lonmin – est là pour nous rappeler que le système capitaliste et étatique ne recule devant aucune ignominie quand il s’agit de mettre au pas la classe ouvrière en rébellion !

Les DROITS des peuples, mais de qui se moquent-ils ?
Les capitalistes dirigent le spectacle. Partout les systèmes et les gouvernements rendent les riches et les puissants toujours plus riches et plus puissants. Les travailleurs et travailleuses et les pauvres souffrent. Pour elles et eux aucune protection. Elles et ils travaillent mais n’arrivent même à survivre. Les prix grimpent et celles et ceux qui produisent n’ont pas de quoi subsister. Quand elles et ils luttent, la police, en bonne chienne de garde du capital, tire sur les grévistes d’Afrique du Sud, comme elle le fit jadis en France (1947) sous un ministre de l’intérieur « socialiste »…

Gouvernement et Patronat alliés…
L’État a toujours utilisé la force brutale contre la majorité de la population. Quand cette majorité entre dans la lutte pour vivre dignement, décemment, ce qui lui est refusé, quand elle rejette les élites qui contrôlent le gouvernement et celles qui contrôlent les entreprises (comme c’est le cas de Lonmin en Afrique du sud) alors les balles viennent faire taire la contestation et la lutte ! Les anarchistes, tout en gardant leur sens critique, sont toujours du côté de la classe ouvrière et des pauvres qui luttent contre l’État et les capitalistes.

Capitalisme NON MERCI !
Il nous a toujours été donné de constater que le capitalisme est un système d’injustices, d’inégalités, d’exploitation, de souffrance, de hiérarchie et …de brutalité. L’Afrique du Sud n’échappant pas à cette règle, la classe ouvrière dans son ensemble – et ce, quelle que soit l’origine des travailleur-se-s – est exploitée et oppressée. Elle souffre de l’héritage de l’oppression nationale de l’apartheid et de la répression capitaliste et policière quotidienne.

La Police ne peut pas être changée
Dans le cadre du Capitalisme et de l’Etatisme, le rôle de la police est indiscutablement bien défini ! La police est là pour réprimer et de faire taire les classes ouvrières et les populations en situation de pauvreté. En Afrique du Sud depuis plus de cinquante années, en 1960, en 1976 (à Soweto), en 1985, en 2000, en 2009, en 2011 et dernièrement à Marikana en 2012, c’est par dizaines que des manifestants et manifestantes et grévistes ont été tué-e-s …

Pas d’Elections, pas de Partis… Autogestion populaire
Les élections n’ont jamais abouti à de quelconques changements de système. La caste politicienne joue le jeu des inégalités et des systèmes autoritaires en place. L’électoralisme n’est donc pas une solution. Remplacer un dirigeant politique par un autre ne fait aucunement avancer le problème. Ce n’est pas une solution ! Un parti politique même « nouveau », même s’il s’affuble de l’épithète de «gauche» ou des «travailleurs» ne représente pas une solution. Aucun parti politique n’est une solution !

Les Syndicats doivent se réveiller…
Comme le signalent nos camarades d’Afrique du Sud, les syndicats co-gestionnaires luttent avant ʺ ʺ tout les uns contre les autres, faisant ainsi le jeu des classes dirigeantes, politiciennes et capitalistes. Ils s’affrontent autour de leurs supposés intérêts particuliers au lieu de combattre le seul véritable ennemi représenté par l’exploitation, l’aliénation, le principe d’Autorité et la division de la société en classes ! Dans ce cadre, l’unité des travailleurs représente l’alternative. Elle est la force à opposer aux possédants et gouvernants. Rassemblée elle ne peut être divisée et dirigée. Les travailleurs et travailleuses du monde entier doivent s’unir. C’est une nécessité!

L’Anarchisme : Alternative sociale en marche
Il est grand temps de remplacer le système capitaliste/étatique. Le peuple doit s’emparer de tous les rouages de la vie en société. L’autogestion ou la « gestion directe » de la production, des échanges, de la consommation, la démocratie « directe », sont la Garantie de prises de décisions collectives, de réel contrôle sur nos vies. Nous refusons de vivre selon les règles déterminées par les patrons et les politiciens. Nous nous refusons à considérer comme légitimes, comme «démocratiques». les systèmes qui utilisent la police pour fusiller les travailleurs quand ces derniers, mécontents du sort qui leur est imposé, désobéissent à des règles inégalitaires et inhumaines.

UNE SOLUTION : LA DÉMOCRATIE DIRECTE PAR LA CLASSE OUVRIÈRE !
NOUS AVONS BESOIN LES UNS-ES DES AUTRES !
MOBILISONS-NOUS : DES LUTTES … PAS DES VOTES !

Le 24/08/2012
Relations Internationales de la Coordination des Groupes Anarchistes
Groupe Puig Antich – Perpignan



Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE