• Accueil
  • > Non classé
  • > [Communiqué AIT]: Des serveurs-euses anarchosyndicalistes d’Allemagne en grève contre les licenciements

[Communiqué AIT]: Des serveurs-euses anarchosyndicalistes d’Allemagne en grève contre les licenciements

[Communiqué AIT]: Des serveurs-euses anarchosyndicalistes d'Allemagne en grève contre les licenciements soltrotz

La section gastronomie de la FAU (Syndicat des Travailleurs-euses Libres, section allemande de l’AIT) se bat pour monter un mouvement puissant dans cette branche. Des serveurs-euses d’un bar gauchiste, à la mode, à Dresden, sont en grève. Illes sont toutes et tous membres d’un groupe anarchosyndicaliste et ont été licencié-es pour des raisons douteuses. Désormais, la branche locale du syndicat se bat pour les ré-intégrations : cela nécessite un accord de l’entreprise ou, proposition alternative, la collectivisation de l’entreprise.

Les collègues ont fondé un groupe sur leur lieu de travail en mai 2013, dans lequel toutes et tous les serveurs-euses du club se sont organisé-es. En mai/juin, illes ont forcé le patron à augmenter les salaires de 20%. Après cela, illes se sont organisé-es avec des collègues d’autres entreprises et ont fondé la BNG-FAU (Section Gastronomie et Nutrition de la FAU) en juillet 2013.

Le mois dernier, la moitié des employé-es ont été licencié-es, par surprise. La BNG-FAU a interprété ceci comme une attaque contre l’organisation syndicale des serveurs-euses et a menacé de commencer une grève. Quand le propriétaire du restaurant « Trotzdem » a refusé de négocier, toutes et tous les travailleurs-euses organisé-es ont commencé une grève en février. Bien que la température a chuté jusqu’à -2 °C, de 10 à 20 personnes ont réalisé une action d’information envers les client-es, chaque jour de 8h à 12h. Le troisième jour, le propriétaire du club a engagé des briseurs-euses de grève; cependant les bénéfices chutent grâce à la solidarité des client-es qui ne vont plus dans ce club.

La presse relaie des informations sur ce conflit, tant au niveau local que national. Les grèves de travailleurs-euses de la gastronomie, qui gagnent 450 euros par moi, sont inhabituelles en Allamagne. Les syndicats centralisés ont seulement quelques adhérent-es dans quelques gros clubs et restaurants. De fait, la BNG-FAU est devenue plus visible dans le secteur gastronomique de Dresden que le syndicat social démocrate NGG (Syndicat de la Nourriture, des Boissons et de la Restauration).

Le propriétaire du club essaie d’attendre la fin de la situation, tandis que le nombre de client-es diminue toujours plus. Les piquets de grève de la BNG-FAU permettent de parler aux collègues d’autres clubs afin d’étende le conflit à d’autres entreprises. Le 10 février sont prévue deux conférences et une discussion ouverte pour informer sur la situation dans le secteur gastronomique.

Cette semaine, il y aura une formation juridique publique et une manifestation. Les piquets de grève de la BNG-FAU visitent quotidiennement d’autres clubs pour informer la population sur le conflit et faire connaître notre syndicat.

Les compagnes-ons seraient heureux-euses de recevoir des salutations solidaires d’autres pays pour montrer l’exemple de la solidarité des travailleurs-euses libertaires.

Plus d’infos: http://trotzdemunbequem.blogsport.de
bng-dd@fau.org

Compte en banque pour des dons de solidarité :

Allgemeines Syndikat Dresden
KTO: 4812891
BLZ: 83065408
IBAN: DE11 8306 5408 0004 8128 91
BIC (SWIFT-Code): GENODEF1SLR
Kreditinstitut: VR-Bank Altenburger Land EG:
Note: Trotzdem unbequem

0 commentaires à “[Communiqué AIT]: Des serveurs-euses anarchosyndicalistes d’Allemagne en grève contre les licenciements”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE