• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Archives pour février 2014


123

CLERMONT FERRAND le 11 février à 18h : atelier d’éducation populaire !‏

Salut à toutes et tous,

 Le 11 février, nous débutons le premier atelier d’éducation populaire autour de l’histoire de l’anarchisme et des luttes anti-institutionnels ! 
Deux compagnons (de la CNT-AIT/63) animeront l’atelier, qui se tiendra par la suite régulièrement. Le sujet de l’atelier suivant sera décidé collectivement à la fin de chaque séance ! 
Pour ce 1e atelier, présentation de l’idée anarchiste d’une part, et définition de l’anti-institutionnel de l’autre !
Tout le monde est bienvenu
 
A partir de 18h le 11 février, à l’Hôtel des Vil-les (55 avenue de l’Union Soviétique). Entrée libre.
 
Salutations anarchosyndicalistes 
PS : préparez vos agendas,  à venir nous organisons des soirées débats  et / ou diffusion de documentaires :
  • le 20 février sur les luttes autonomes,
  • le 8 mars sur le féminisme radicale,
  • le 14 mars sur l’abolition des prisons,
  • ……
plus d’infos très bientôt… ou en nous écrivant cntait63@gmail.com

Appel à soutien financier pour les antifascistes inculpés

Action-Antifasciste-Paris-BanlieueMilitantes et militants antifascistes de Paris et d’ailleurs, nous vomissons l’indignation à géométrie variable de nos élites. Notre engagement est radical et s’oppose à toutes les oppressions. Nous n’acceptons aucun racisme, aucune discrimination qu’elle soit liée à l’orientation sexuelle, aux origines, aux convictions religieuses.

Cette extrême droite n’hésite pas à s’organiser violemment. Refusant toutes concessions aux fascistes, nous devons parfois nous y opposer physiquement. Mais un simple collage d’affiche, comme celui effectué sur l’Espace Charenton à Paris (qui devait accueillir une réunion islamophobe du Bloc Identitaire), peut aussi conduire plusieurs de nos camarades en garde à vue à la brigade anti-terroriste avec à la clef des amendes et dommages et intérêts se chiffrant en dizaines de milliers d’euros. le 14 septembre, des organisations proches de la mouvance néo-nazie appellent à manifester pour obtenir la libération d’Esteban Morillo, assassin présumé de notre camarade, Clément.

Dans l’après-midi, des antifascistes qui s’étaient réunis pour une marche destinée à lui rendre hommage rencontrent un groupe de militant-e-s du GUD et des ex-Jeunesses Nationalistes attablés à la terrasse d’une brasserie. Une échauffourée s’ensuit et huit antifascistes sont interpellés.

Lors du procès dont le verdict sera rendu mi-février, la procureure a réclamé des peines de 10 mois d’emprisonnement fermes.

Aucun militant d’extrême droite n’a évidemment été inquiété alors qu’une vidéo de surveillance les montre une heure plus tôt en train d’effectuer une véritable ratonade, frappant deux jeunes à coups de ceinture et de parapluie.

Les multiples condamnations à des peines de prison, ferme ou avec sursis, ainsi que les très nombreuses amendes, étranglent financièrement les antifascistes parisiens.

Afin de nous aider à payer nos frais d’avocat, nous lançons un appel à soutien financier.

Faire un don  https://www.lepotcommun.fr/pot/oQ1FJ6Qe

Pente douce et savonneuse

Humeur du jour écrit en 30 min !

Pente douce et savonneuse

Fin janvier, les réactionnaires de toutes obédiences (catholiques intégristes, Dieudonistes, souverainistes, anti-mariage gay, identitaires, fascistes, nostalgiques de Pétain, néo-nazi….) défilaient contre Hollande… pendant une journée nommée « jour de colère ».
Dimanche dernier, début février 2014 les « anti-mariages pour tous » qui comprennent dans ses rangs à première vue un mélange des premiers nommés défilaient contre la rumeur de « l’enseignement de la théorie de genre » lancé par des affinitaires du nationale socialisme…

Est ce il utile de rappeler que les féministes, ZADistes, pacifistes, anarchistes… ont fait beaucoup moins de mort que le fanatisme religieux, le stalinisme, le fascisme… et ce n’est même pas comparable d’ailleurs !

Bref en 2 semaines, on a pu voir, relayé par les merdias (oui, oui, c’est fait exprès), les défenseurs des bonnes vieilles valeur de 1940 : Travail, Famille, Patrie… et la France de Vichy. Vous savez le temps des maisons coloniales en bord des rives de l’Allier. C’est à cette époque que vit le jour : le contrôle du titre de transport (contre entre autres l’ennemi juif, communiste, anarchiste…), que la fête des travailleurs est devenue la fête du travail…. j’en passe… la « belle époque » nous dirait le borgne père de Marine… On appelait ça la collabo…ration. Ah la France au français… La connerie aux cons…

Et tout ça sans grande réaction de la dite gauche… L’extrême droite défile dans la rue et jusque là tout va bien….

Ben merde alors, moi qui ait grandi dans ma petite campagne où dans ma petite école publique, on m’a enseigné à être habitant du monde (respect, écoute de l’autre…), où tous les matins avec notre instituteur nous décryptions l’information afin d’avoir les outils pour mieux l’analyser, où nous avions une coopérative avec un président, trésorier, secrétaire qui devaient se présenter et avoir un « programme » et pas question de capitaliser il fallait redistribuer…. Et beh quand je vois tous ces « extrémistes » de droite dans la rue, ça me donne la chaire de poule et m’interroge. Dans les années 30, Hilter est arrivé au pouvoir par les urnes notamment en surfant sur une banalisation des idées nauséabondes de la peur de l’autre, profitant du chômage, de la précarité…. 
2014, pas ou peu réaction face à cette montée « puante » de l’extrême droite ou est ce entre autres les dégâts d’un individualisme à outrance imposé, cultivé par cette société marchande (capitaliste) qui laisse du cerveau disponible pour consommer… et non pour apprendre, se cultiver… Et comme me dit mon père « Chercher à comprendre c’est commencer à désobéir »… à croire que c’est devenu le leitmotiv…

Enlisé, englué dans une merde noire le peuple dit de gauche n’a plus de rêves d’une autre société, incapable de défendre ses acquis, ses luttes… et n’est plus capable d’éduquer, d’enseigner, de transmettre car il rembourse ses emprunts à la banque…

Que reste t’il alors? 
En regardant dans le rétroviseur en Europe, nos compagnons espagnols de la CéNéTé FAI, des républicains, des membres du POUM… ont lutté contre cette bête immonde entre 36 et 39 (trahis par les staliniens)…, ont vécu dans une société libertaire (collectivisation des moyens de production…)…

N’attendons pas la « bonne parole » d’un « guide » pour suivre un idéal plus égalitaire, plus solidaire…, essayons par nous mêmes !

Vive l’anarchie !

anar2

le 04-02-14 Perlinpinpin

Près de chez nous : Atout Bois, atelier bois associatif

Atout Bois, atelier bois associatif

Creuse-Citron a connu l’atelier de menuiserie Atout Bois lors de l’installation de Bobines Rebelles au printemps dernier, puisqu’il est implanté sur le site de Lachaud.

Cette association vise à mettre en commun du matériel, des ressources et des savoir-faire pour rendre accessible à tous le travail du bois, sous toutes ses formes.

 

-Creuse-Citron: Pouvez-vous nous présenter ce projet ?

-Benoît: Ici l’atelier a trois ou quatre ans, nous avons commencé à l’installer en 2010. J’ai créé l’association avec des amis en 1992 en Isère où elle a fonctionné jusqu’en 2001. Quand j’ai décidé de partir, personne n’ayant envie de continuer là-bas, l’association a déménagé avec moi et un peu de matériel, elle est restée en sommeil jusqu’en 2010.

Il y a quatre ou cinq ans, à plusieurs, on s’est rendu compte qu’on avait les mêmes envies et les mêmes besoins de mettre en place un atelier pour des gens qui souhaitaient en faire une activité régulière mais n’avaient pas d’atelier et aussi pour proposer du matériel, des compétences, de l’accompagnement à des gens qui veulent réaliser des choses dans le domaine du bois par eux-mêmes, mais qui n’ont pas tous les éléments pour être autonomes.

On a réuni en même temps des envies, des motivations, du temps et de l’argent pour acheter des machines et faire l’installation électrique.

 la suite: anarchie23

Atout Bois

Lachaud – 23340 Gentioux Pigerolles

atout-bois@millevaches.net

Permanences à l’atelier (Lachaud):

le vendredi de 14h30 à 18h

06 06 41 34 98 (Virgule)

05 55 64 06 03 (Benoît)

05 55 67 99 57 (Jean-François)

(Article publié dans le n° 38 de  Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire, novembre 2013-janvier 2014.)

Des exemples autogestionnaires d’activités:

Et toujours en région Limousin une structure autogérée Ambiance Bois (de l’arbre à la maison depuis 1988) sous forme de SAPO : ambiancebois

et aussi des copains dans l’Oise et leur recyclerie Des Ateliers de la Bergerette que nous avions invités en 2006 : ateliersdelabergerette

 

 


123

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE