• Accueil
  • > Non classé
  • > Suède : Quelques mots sur les émeutes récentes de Rinkeby, à Stockholm

Suède : Quelques mots sur les émeutes récentes de Rinkeby, à Stockholm

Cachée derrière le spectacle médiatique autour des émeutes de l’été 2013 dans les banlieues de Stockholm (Husby en était l’épicentre), se trouve la tension sociale constante dans les quartiers pauvres de Suède [2]

 

Rinkeby, une banlieue proche d’Husby, a fait monter la température à nouveau. Cette fois, cela ne s’est pas propagé plus loin. Le 23 juillet 2014, dans la banlieue de Stockholm, à Tensta, une course-poursuite s’est terminée par un crash ; alors que les flics procédaient à l’arrestation, des échauffourées ont éclaté. Peu après cet incident, une autre course-poursuite a lieu, s’arrêtant près du centre de Rinkeby, à l’ouest de Stockholm. Alors que les flics essayaient de remorquer la voiture, ils se retrouvent dans une situation vraiment agressive et tendue, avant de quitter le quartier.

Une heure après, la voiture fut incendiée. Les pompiers sont arrivés, suivis par la police pour leur protection, et immédiatement les flics ont été attaqués avec des pierres, et ont décidé de déguerpir. Peu après, ils furent de retour pour une autre voiture incendiée, cette fois avec des véhicules sécurisés, mais ils ont été si massivement attaqués qu’ils ont dû battre en retraite pour la troisième fois.

La poursuite des troubles a pris la forme de plusieurs voitures incendiées, des motos, même des bâtiments. Dans la nuit du 23 au 24, des émeutes ont éclaté à Rinkeby ; une personne a été arrêtée, et plusieurs ont été interrogées et libérées dans la foulée. Dans la nuit du 24 des voitures ont été incendiées, mais il n’y a pas eu d’affrontements. La nuit suivante, le 25 juillet, il y a eu une voiture incendiée, cette fois à Husby.

Les médias ont tiré des leçons de l’escalade de l’an dernier, et ont été mis en garde par les flics, de ne pas rapporter ni exagérer les émeutes, et donc il n’y eut qu’une poignée d’articles de presse. La couverture médiatique a seulement été donnée du point de vue des vicieuses créatures appelées travailleurs sociaux, flics et « riverains » (bien entendu, des personnes triées sur le volet et prêtes à lécher les culs des autorités, ce qui n’est pas la majorité des résidents), qui ont tous trouvés l’espace nécessaire pour exprimer leur haine du désordre, de l’anarchie et de la destruction, et leur amour pour les flics, l’ordre et la démocratie.

Ce qui est intéressant, cependant, c’est que de temps en temps des émeutes éclatent dans tout le pays dans des zones distinctes. Ce n’est pas rare du tout. A Araby, Växjö, à Gottsunda, Uppsala, à Bergsjön et Hammarkullen, Göteborg, et ainsi de suite… Il n’est pas difficile de savoir pourquoi les zones mentionnées sont celles où les troubles éclatent. La partie la plus pauvre de la population y vit, des hors la loi et des parias y vivent, gibiers de prison et déviants vivent là, et la population de ceux qui ne rentrent pas dans la normalité dégoûtante du « Svensson » [3] augmente, et de plus en plus de gens s’installent qui cherchent refuge des guerres et des catastrophes – en partie créées avec des armes produites par Bofors et autres marchands d’armes suédois.

Les tensions urbaines ne semblent pas décliner ni réduire, au contraire, et le terrain est fertile pour des alliances anti-sociales et des possibilités d’extension de ces tensions, avec plus de potentiel que jamais.

Qu’attendons nous ?

Attaquons et rejetons l’autorité, maintenant et toujours !

[Traduit de l’anglais par nos soins-Non Fides de Contrainfo.]

Notes

[1] Nom courant en Suède, et synonyme de suédois moyen.

[3] Nom courant en Suède, et synonyme de suédois moyen.

0 commentaires à “Suède : Quelques mots sur les émeutes récentes de Rinkeby, à Stockholm”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE