Retour de l’omerta des Combrailles (Teilhet-63) ?

MA FAMILLE BIENTÔT EXPULSEE DE NOTRE YOURTE :

Bien le bonjour à tous, la famille, les amis, les connaissances.

Je n’ai pas pour habitude de m’exprimer via facebook, cependant je pense qu’il est important aujourd’hui de vous compter notre histoire et ce qu’il nous arrive.

Pour ceux qui ne savent pas ce que je suis devenu, je suis maraîcher installé dans les combrailles (63) sur la commune de Teilhet qui est déjà connue nationalement pour son accueil des agriculteurs bio : en 2008 un chevrier bio voulant s’installer à Teilhet c’est fait tuer ses chèvres, incendié sa grange, menacé de mort et de viol sur sa femme et sa fille de 8 ans, et les gendarmes n’ont jamais trouvé les coupables…

Je vis donc dans cette commune avec ma compagne Elodie et notre fille Loréline de 6 ans, la seule solution que nous ayons trouvé pour habiter sur la ferme a été de poser une yourte sur un terrain appartenant à ma mère, juste à côté de chez mes grands-parents.
Mais les yourtes ne plaisent pas à tout le monde…

Tout commence en novembre 2013, la yourte et en train d’être montée, nous n’avons demandé aucune autorisation pour cela (des amis d’une commune voisine ont demandé un permis de construire pour la leur et ont reçu un refus, cause : « habitat type yourte », ça veut tout dire !) en revanche d’autres collègues qui s’installent en maraîchage n’ont jamais eu aucun souci avec les mairies au contraire il sont soutenus, pour une fois que des jeunes s’installent dans nos campagnes…

Donc le maire vient rendre visite à mes grands-parents, à 20m de la yourte, je le croise, échange une poignée de main, un bonjour, un sourire. Je me dis il ne m’a rien dit, il n’a rien contre mon installation.
2 jours après on reçoit une lettre : « vous avez construit sans autorisation, vous risquez de 1200 à 300 000€ d’amende, déposez un permis de construire sous 2 mois.
On va voir le maire, je lui dis que c’est temporaire avant qu’on trouve mieux, et lui explique que nous ne pouvons pas demander de permis de construire car notre yourte ne respecte pas la réglementation thermique 2012 (étanchéité totale du bâtiment à l’air extérieur, pour réduire l’impact environnemental du chauffage, nous on n’est pas étanche, mais on monte à 40° l’hiver avec notre petit poêle). Il me dit que ça ne l’importe pas et qu’il veut un papier officiel de la DDT (ceux qui accorde les permis de construire pour les petites communes) mais vu qu’il est gentil et qu’il me soutient il va me mettre un avis favorable dans le dossier.
J’appelle la DDT, la personne me répond : « faites-moi une déclaration préalable, ça ira ».
Enfin une bonne nouvelle !

On dépose le dossier, le maire met un avis (on ne sait pas lequel on ne peut pas vérifier), réponse négative, finalement il faut un permis de construire à titre précaire avec une date d’enlèvement de la yourte.
Je retourne voir le maire, il me dit que ce n’est certainement pas lui qui va me faire démonter la yourte, mais il y a des jaloux dans la commune de Teilhet, ils pourraient me dénoncer.
Jusqu’à présent la DDT ne pouvait rien contre nous, tant qu’il n’y a pas une dénonciation officielle, ils s’en fichent.
Du coup je me dis, j’embête personne, je ne vois pas pourquoi on me dénoncerait, je laisse le permis de construire précaire de côté pour l’instant.

Nous sommes donc restés tranquille jusqu’au 20 aout, où nous avons reçu la nouvelle lettre :
M. le Maire nous dit que si on ne dépose pas un permis de construire à titre précaire avant le 20 septembre, il saisit le tribunal ! Et il nous dénonce officiellement à la DDT en envoyant une copie. Mais avant il nous a dit « ce n’est pas moi qui vous la ferai enlever », Merci à lui !
Donc on a 17 jours pour déposer un permis de construire qui sera refusé, et nous ne pouvons pas aller voir le Maire, la mairie est fermée, le maire lui est en vacance !
Mais lui il aide les jeunes à s’installer, il va mettre un avis favorable !

Du coup d’ici 3 mois on est à la rue, mais on n’enlèvera pas la yourte on la videra, comme ça, ça restera une tente, ce qui est autorisé ! Du coup il y aura une grande tente pour accueillir tous les amis qui veulent nous rendre visite et nous soutenir moralement !
Merci à tous ceux qui m’ont lu.

PS : pour ceux et celles qui croient encore qu’on fait ce que l’on veut chez soi, sortez-vous vite cette idée de la tête !

Et si un jour en passant à Teilhet vous voyez une tente devant la mairie, venez me faire coucou se sera mon nouveau chez moi !
MA FAMILLE BIENTÔT EXPULSEE DE NOTRE YOURTE : Bien le bonjour à tous, la famille, les amis, les connaissances. Je n’ai pas pour habitude de m’exprimer via facebook, cependant je pense qu’il est important aujourd’hui de vous compter notre histoire et ce qu’il nous arrive. Pour ceux qui ne savent pas ce que je suis devenu, je suis maraîcher installé dans les combrailles (63) sur la commune de Teilhet qui est déjà connue nationalement pour son accueil des agriculteurs bio : en 2008 un chevrier bio voulant s’installer à Teilhet c’est fait tuer ses chèvres, incendié sa grange, menacé de mort et de viol sur sa femme et sa fille de 8 ans, et les gendarmes n’ont jamais trouvé les coupables… Je vis donc dans cette commune avec ma compagne Elodie et notre fille Loréline de 6 ans, la seule solution que nous ayons trouvé pour habiter sur la ferme a été de poser une yourte sur un terrain appartenant à ma mère, juste à côté de chez mes grands-parents. Mais les yourtes ne plaisent pas à tout le monde… Tout commence en novembre 2013, la yourte et en train d’être montée, nous n’avons demandé aucune autorisation pour cela (des amis d’une commune voisine ont demandé un permis de construire pour la leur et ont reçu un refus, cause : « habitat type yourte », ça veut tout dire !) en revanche d’autres collègues qui s’installent en maraîchage n’ont jamais eu aucun souci avec les mairies au contraire il sont soutenus, pour une fois que des jeunes s’installent dans nos campagnes… Donc le maire vient rendre visite à mes grands-parents, à 20m de la yourte, je le croise, échange une poignée de main, un bonjour, un sourire. Je me dis il ne m’a rien dit, il n’a rien contre mon installation. 2 jours après on reçoit une lettre : « vous avez construit sans autorisation, vous risquez de 1200 à 300 000€ d’amende, déposez un permis de construire sous 2 mois. On va voir le maire, je lui dis que c’est temporaire avant qu’on trouve mieux, et lui explique que nous ne pouvons pas demander de permis de construire car notre yourte ne respecte pas la réglementation thermique 2012 (étanchéité totale du bâtiment à l’air extérieur, pour réduire l’impact environnemental du chauffage, nous on n’est pas étanche, mais on monte à 40° l’hiver avec notre petit poêle). Il me dit que ça ne l’importe pas et qu’il veut un papier officiel de la DDT (ceux qui accorde les permis de construire pour les petites communes) mais vu qu’il est gentil et qu’il me soutient il va me mettre un avis favorable dans le dossier. J’appelle la DDT, la personne me répond : « faites-moi une déclaration préalable, ça ira ». Enfin une bonne nouvelle ! On dépose le dossier, le maire met un avis (on ne sait pas lequel on ne peut pas vérifier), réponse négative, finalement il faut un permis de construire à titre précaire avec une date d’enlèvement de la yourte. Je retourne voir le maire, il me dit que ce n’est certainement pas lui qui va me faire démonter la yourte, mais il y a des jaloux dans la commune de Teilhet, ils pourraient me dénoncer. Jusqu’à présent la DDT ne pouvait rien contre nous, tant qu’il n’y a pas une dénonciation officielle, ils s’en fichent. Du coup je me dis, j’embête personne, je ne vois pas pourquoi on me dénoncerait, je laisse le permis de construire précaire de côté pour l’instant. Nous sommes donc restés tranquille jusqu’au 20 aout, où nous avons reçu la nouvelle lettre : M. le Maire nous dit que si on ne dépose pas un permis de construire à titre précaire avant le 20 septembre, il saisit le tribunal ! Et il nous dénonce officiellement à la DDT en envoyant une copie. Mais avant il nous a dit « ce n’est pas moi qui vous la ferai enlever », Merci à lui ! Donc on a 17 jours pour déposer un permis de construire qui sera refusé, et nous ne pouvons pas aller voir le Maire, la mairie est fermée, le maire lui est en vacance ! Mais lui il aide les jeunes à s’installer, il va mettre un avis favorable ! Du coup d’ici 3 mois on est à la rue, mais on n’enlèvera pas la yourte on la videra, comme ça, ça restera une tente, ce qui est autorisé ! Du coup il y aura une grande tente pour accueillir tous les amis qui veulent nous rendre visite et nous soutenir moralement ! Merci à tous ceux qui m’ont lu. PS : pour ceux et celles qui croient encore qu’on fait ce que l’on veut chez soi, sortez-vous vite cette idée de la tête ! Et si un jour en passant à Teilhet vous voyez une tente devant la mairie, venez me faire coucou se sera mon nouveau chez moi !

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE