A propos du 9 avril

Le 9 avril dernier, c’était jour de grève nationale interprofessionnelle.  C’était pas le début d’un mouvement autonome de notre classe hein, mais quand même.

Il y a eu 300 000 manifestant-es. C’est pas énorme, mais c’est pas rien non plus. Pourquoi je parle de ça ? Bah facile, les médias bourgeois en ont pas parlé. A leur habitude, illes parlaient du FN (et du spectacle de prétendues dissensions familiales). Bien que je ne partage pas leur amour du syndicalisme, y’a ici une analyse: http://larotative.info/du-traitement-mediatique-de-la-950.html 

Les manifs sont vues comme contre l’austérité, certes, mais y’a la loi Macron aussi. Et 300 000 bah c’est loin d’être ridicule en ce moment. Même si faut enlever la masse de permanent-es syndicaleux, de délégué-es de l’Etat (pardon du personnel), celles et ceux qui sont… payé-es pour faire grève…

Je me rappelle, en 2009, les manifs contre Sarkozy, y’avait un truc comme 1 million. Bah oui mais aujourd’hui c’est la gauche au pouvoir, donc doucement sur les grèves, doucement sur la contestation, « mais euh ce gouvernement il est pas vraiment de gôche ». Bah s’tu veux en Grèce y’a SYRIZA. Ah oui mais illes se sont allié-es avec les nationalistes des « Grecs Indépendants ». Bref…

On était donc en grève jeudi dernier. Parce que la loi Macron, c’est assez ignoble comme attaque de classe. Ah c’est sur, ça fait moins vendre que Charlie, que le FN ou je ne sais quoi. N’empêche. Je pensais qu’il y aurait moins de monde, 4000 à Clermont… 

Revenons sur cette grève, dont je ne trouve que les taux de grévistes dans l’Educ Nat’… Appelée par la CGT, FO, la FSU et Solidaires au niveau national. Dès la 1e manif, la CGT organise une montée à Paris. Connement, je pensais que c’était genre quand le mouvement est à son maximum. D’ailleurs cette même CGT, qui essaie de redorer son blason militant, a appelé à pas trop faire grève à la SNCF… pour que les masses montent à Paname… FO, bah à son habitude: a signé l’accord qui fini d’entériner les droits des intermittent-es et des précaires, a signé l’ANI à Renault, et se la joue radical… La FSU, un pied dedans, un pied dehors, la FSU quoi… Pis Solidaires, qui veut toujours une grève générale (pas expropriatrice non plus hein) mais qui n’a jamais pu se défaire de la CGT. Encore une fois, si on veut arriver à un minimum, bah va falloir faire autrement que intersyndicale-grève-manif-cahiers de doléances. Toutes façons les syndicats vont pas broyer la main qui les nourrit…

En même temps je dis ça, mais nous autres (anarchosyndicaliste en ce qui me concerne) on fait quoi ? On a beau jeu de gueuler contre tout le monde en queue de cortège (bon, ça soulage quand même) mais ça fait rien de concret. Faut ptêtre qu’on se retrousse les manches, surtout que avec leur conneries de Charlie, bim on se tape un Patriot Act. Voilà…

Es la hora de luchar comme disent les compagnes-ons en Espagne… et pas de faire semblant…

0 commentaires à “A propos du 9 avril”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE