Les Camille’s et le Collectif du 1er Mai

lu sur MontluçonAntifa

vidéo à voir sur le site montluçonantifa

Espace Culturel

A mes fidèles lectrices et lecteurs,

A tout-e-s les Camille’s présent-e-s et à venir

Voilà le résumé de notre action politique du 1er mai.

 

Cet article ainsi que le montage sert, tout d’abord, à rendre compte de notre action politique du 1er mai et l’enthousiasme des participants…

Il a pour but aussi de faire en sorte que ces initiatives ne se limitent pas au 1er Mai et donc, voici un petit résumé.

Tout d’abord il y a eu le rassemblement au kiosque de St Pourçain sur Sioule.

kiosque st pourçain kiosque st pourçain2

Nous étions une soixantaine.

Il y avait Alternative Libertaire, la CNT-AIT, la FA, mon collectif le CLAB composé essentiellement de gens pour qui les étiquettes n’ont que peu d’importance.

AL CNT-AIT FA OCL

L’objectif était de mettre en valeur ce que nous voulons et aussi ce que nous ne voulons pas.

tract 1er mai recto tract 1er mai verso
Donc, après le rassemblement, nous avons conduit les participants qui le souhaitaient vers le site investi.
Ce site, le voilà, c’est l’ancien IME de Montord laissé à l’abandon depuis septembre 2012 pour cause de travaux importants de désamiantage.

Un petit topo vite fait sur l’amiante : Accrochez-vous !

Bien que les dangers de l’amiante aient été identifiés depuis 1890, il a fallu attendre près d’un siècle pour voir l’interdiction dans certains pays. La France a attendu 1997 pour l’interdire et en 2010 l’amiante est malheureusement présente dans de nombreux bâtiments comme celui-ci.
Ça n’a d’ailleurs pas trop gêné l’association propriétaire et l’association gestionnaire qui, jusqu’en 2012, logeaient des personnes en situation de handicap.

Devant l’ampleur des travaux et bien que ces associations vivent pour l’essentiel avec des deniers publics, Conseil Général, ARS, sécu et j’en passe, en résumé avec nos impôts, ils ont décidé de brader le site : 95000 € + 5000 € de frais d’agence. Je ne veux pas dire d’ânerie mais le site doit faire quelque chose comme 1400 m² plus la maison de la direction.

Après visite du site on se rend vite compte qu’il n’y a pas que le problème de l’amiante. L’isolation aussi est quelque peu désuète. Le bâtiment n’est pas vraiment récent. On pourrait même dire qu’il a été usé jusqu’à la corde pour en tirer le maximum jusqu’au bout…. Et puis quoi, pour loger des handicapés qui paient aussi cher que dans une structure adéquate…. Au diable les varices !

Clab 1er mai 015 Clab 1er mai 016
A peine arrivés sur le site, la maréchaussée se pointe. Des voisins auraient-ils eu peur de tout ce monde dans ce petit bled ? Non, ils étaient vraiment là très rapidement. Bref !
Ils voudraient que nous partions et nous, franchement, nous trouvons le site sympa. En plus il y a plein de bons zicos qui doivent venir… Non, franchement, on préfère rester.

les camilles

Espace Culturel

Clab 1er mai 021

Ok, ils appellent le maire, l’association, le préfet…. Tout ce beau monde qui devait être en famille….
Ça palabre, ça palabre jusqu’à ce que le président de l’association propriétaire l’AGEPAPH et le directeur de l’association gestionnaire l’AVERPAHM arrivent.

Je ne suis pas certain mais je crois bien qu’on leur a gâché leur 1er mai (qui ne devait pas être très revendicatif).
Bon, ça palabre à nouveau. Des groupes sont arrivés dont un de Belgique Goat Vomit.

goat voomit

A part Goat Vomit, il y a eu Jean-Claude Tergal, Charogne Stone, DJ Brozer, La Roukaré, Temps Mort et Death Rattle, j’espère que je n’ai oublié personne.

k niche 1

Le président de l’AGEPAPH décide de porter plainte et nous mettons en place le manuel du parfait squatteur sur le conseil de Camille qui s’est occupé de la CLE à Clermont-fd.

Camille nous a d’ailleurs fait une conférence, le 2 mai, pour savoir ouvrir un squat. Vous pouvez également trouver tous les bons conseils sur Le Squat de A à Z

Nous aurons droit également à la projection d’un film militant sur la Grèce : Nuit sans lune, dont je vous livre un extrait ci-dessous. Ce titre est également le titre d’une chanson écrite pendant la guerre civile de 1946-47 qui me sert de fil conducteur dans mon montage.

Voilà un petit résumé mais le mieux c’est qu’on en parle quand vous voulez.

Je tiens à remercier tout particulièrement toutes les personnes de mon collectif que je connais depuis peu mais que j’admire pour leur efficacité.

Je remercie bien évidemment la CNT-AIT de Clermont qui a superbement bien relayé l’action et nul doute sur le fait que ce n’est qu’un début.

Alain ou Camille pour les intimes. "</p

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE