• Accueil
  • > Non classé
  • > [ZAD] : Les forces de l’ordre avec les citoyens – Offensive et sabotage

[ZAD] : Les forces de l’ordre avec les citoyens – Offensive et sabotage

Le 9 janvier, c’était journée de mobilisation contre l’aéroport à NDDL, pour la ZAD, mettez y ce que vous voulez.

Lors de la préparation de la ballade de l’aprem par ici, on a pu apercevoir deux pancartes parmi  d’autres : l’une avec « Les forces de l’ordre avec les citoyens » l’autre « Offensive et sabotage ». C’est donc de ces deux idées, de ces deux pratiques et de la ZAD que ça va causer.

La ZAD, Zone à Défendre… à NDDL. C’est un gloubi-boulga (donc forcément indigeste, qui a dit dégueulasse ?) de pleins de gens. Il y a ceux qui luttent pour le territoire, pour l’écologie, pour le contrôle citoyen, pour Mélanchon, pour SUD, pour Alternative Libertaire, pour qui tu veux. Il y a aussi, et oui disons le, un bon paquet d’alcooliques et d’amateurs de « Je me drogue, je suis un rebelle » et il y a aussi des anarchistes (qui vont parfois très bien dans la seconde catégorie, et parfois s’accoquinent très bien avec la première). Il y a des anarchistes offensifs, qui veulent attaquer Vinci, certes, mais globalement l’Etat. « Contre l’aéroport et son monde » entend-on.

Mais comment faire alors ? Pour annoncer la ballade en cet après-midi du 9, ça a du jongler avec phraséologie révolutionnaire et réalité du terrain: la ZAD, comme l’assistance, était remplie de citoyennistes. On ne « détruit » donc pas le monde, on le « change », on crée des alternatives. Et finalement c’est ça la ZAD, on se dit parfois que heureusement pour elles et eux que Vinci est venu mettre l’élec…

Nous autres anarchistes, que peut-on faire ? Lorsque l’initiative vient d’individualités anarchistes, il y a selon moi deux possibilités. La première, virer tous ces citoyens, ces poukaves, ces gauchistes (souvent les 3 en 1). Après tout eux se sont jamais privés de le faire dans « leurs manifs ». On va pas refaire l’histoire du nombre de compagnes-ons balancé-es aux keufs, de bâtiments, de chantiers, de vitrines… protégées encore et toujours par la gauche (et sa gauche, et sa gauche, fut-elle libertaire). C’est autoritaire comme comportement, et après tout, on le savait que ça mélangerait tout un type de gens. Sinon on peut aussi se dire qu’on a rien à faire avec ça, que la ZAD c’est bien mais en fait bôf. Que pour être « offensif et saboteur » ça se fait sans tout cette faune. A-t-on besoin d’un collectif de soutien à la ZAD qui ramènera forcément de tout ? Ou comme le dit une des affiches « En cas de démarrage des travaux ou d’expulsion de  la ZAD : Mobilisations, Occupations, Blocages » ? Et si y’a pas tout ça on ne fait rien ? On attend ? C’est encore être dépendant de l’Etat.

Agissons hors des sentiers, fussent-ils ZADistes !

0 commentaires à “[ZAD] : Les forces de l’ordre avec les citoyens – Offensive et sabotage”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

lyceededemain |
alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE